"Tu sais twerker ?" : la Ballon d'Or Ada Hegerberg revient sur la "blague stupide" de Martin Solveig

"Tu sais twerker ?" : la Ballon d'Or Ada Hegerberg revient sur la "blague stupide" de Martin Solveig

Football
DirectLCI
CLOS - Plus que son Ballon d'Or remporté pour la première fois, Ada Hegerberg, la joueuse de l'Olympique Lyonnais, avait fait le buzz suite à une invitation au twerk envoyée par Martin Solveig. L'épisode passé, elle préfère oublier, comme elle l'explique dans une tribune publiée dimanche.

Le malaise est passé, mais il laisse encore quelques traces. Ada Hegerberg, la joueuse norvégienne de l'Olympique Lyonnais, qui a reçu son Ballon d'Or lors de la même cérémonie que Luka Modric, avait surtout dû "composer" avec une invitation gênante : celle de Martin Solveig. Dans un moment d'égarement, le DJ français avait invité la toute première Ballon d'Or féminine à twerker, une danse aux mouvements connotés sexuellement. Un impair qui avait provoqué un tollé sur la toile et dans le monde du sport.

Mais un peu plus de deux semaines après les événements, la joueuse est revenue sur les faits, dans une tribune "The Players Tribune", de façon plutôt amère. Même si elle préfère oublier. "Quel moment incroyable, magnifique, je ne vais pas laisser la blague stupide d'un présentateur tout gâcher. Ça ne l'a pas gâché pour moi. Ça ne le gâche pas dans ma mémoire".

Une forte émotion

Un épisode qu'elle relègue donc au second plan, tant sa joie fut immense de remporter ce premier trophée si représentatif de l'évolution du football féminin. "C'était le tout premier Ballon d'Or féminin. C'était complètement accablant. J'ai commencé à pleurer et à rire en même temps", dit celle qui a appris la nouvelle deux semaines auparavant.


Ada Hegerberg raconte d'ailleurs comment elle a appris la nouvelle. "C'était le début de ce rêve fantastique. Un de mes entraîneurs adjoints à Olympique Lyonnais m'avait appelé dans son bureau après l'entraînement. Il a dit : 'Écoute, tu peux le dire à personne'. J'ai répondu : 'Ok ?' Il a insisté : 'Tu ne vas le dire à personne ?' J'ai répété : 'Je ne vais rien dire à personne'. Et puis il dit : 'Tu vas gagner gagner le Ballon d'Or'", narre-t-elle avec émotion.

Enfin, elle rend un hommage appuyé à Jean-Michel Aulas et à tous les Lyonnais, depuis son arrivée dans la capitale des Gaules.  "A Lyon, les hommes et les femmes sont traités de la même manière. On a besoin de plus de gens avec une vision comme la sienne, qui comprend qu'investir dans le sport féminin permet à tout le monde d'être vainqueur, le club, la ville, les joueurs."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter