La L1 et la L2 devraient conserver trois montées et trois descentes en 2015-2016

La L1 et la L2 devraient conserver trois montées et trois descentes en 2015-2016

DirectLCI
STABILITE – Suite au refus de la Fédération Française de Football de passer de trois à deux montées et descentes entre la Ligue 2 et le National, il a été décidé d'attendre décembre afin de prendre une décision définitive sur le sujet. Il devrait donc y avoir, comme d'habitude, trois clubs relégués en Ligue 1 la saison prochaine.

Les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 peuvent souffler, le format des relégués et des montées devrait rester comme tel pour la saison 2015-2016. Alors que la LFP avait pris tout le monde à contre-pied au mai en décidant de passer à deux descentes et deux montées à partir du prochain exercice, la Fédération Française de Football est montée au créneau samedi midi lors de son assemblée générale. Elle a repoussé à décembre 2015 la révision définitive du nombre de montées et descentes entre la Ligue 2 et le National à partir de la saison 2016-2017.

EN SAVOIR +
>> Deux montées, deux descentes, un projet décalé d'un an ?

Ce vote va contraindre la Ligue de football professionnelle (LFP) à revoir sa copie concernant la décision de son Conseil d’administration du 21 mai, réduisant de 3 à 2 le nombre de montées et descentes entre la Ligue 1 et la Ligue 2 dès la saison prochaine. Le président de la LFP Frédéric Thiriez a ainsi annoncé à l’issue de l’AG qu’il allait proposer "immédiatement au CA de la Ligue de repousser à 2016-17 la décision qu’il avait pris".

"Une sage décision" selon Rousselot

"Nous ne voulions pas que les amateurs et les professionnels se déchirent. On a estimé plus sage que le championnat 2015-16 se dispute avec 3 descentes et 3 montées. Je souhaite réunir toutes les familles du football en septembre pour étudier les futures modalités et les soumettre à l’Assemblée fédérale d’hiver", a déclaré le président de la FFF Noël Le Graët. Cette décision est censée mettre fin à la grogne d’une partie du monde professionnel, qui reproche au CA de la LFP d’avoir accepté la diminution du nombre de montées et de relégations entre la L1 et la L2 dès la saison prochaine au lieu d’attendre une année supplémentaire.

Jacques Rousselot, président de l'AS Nancy, très remonté contre la décision initiale de la Ligue, était soulagé de cette "sage décision" et estime "avoir été entendu" alors qu'il envisageait de boycotter les premières journées du championnat de Ligue 2 en cas de maintien du format deux descentes, deux montées.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter