La meilleure footballeuse africaine "obligée de se déshabiller" pour prouver son sexe

Football
DirectLCI
POLEMIQUE - Genoveva Aňonma a été élue meilleure joueuse de la Coupe d'Afrique des nations 2008. Une consécration. Sauf que l'internationale équato-guinéenne a dû prouver qu'elle n'était pas un homme. Forcée à se déshabiller devant des membres de la confédération africaine, elle se dit ''bouleversée'' aujourd'hui encore.

Soupçonnée d'être un homme, elle a dû se dévêtir. C'est le récit édifiant que fait aujourd'hui Genoveva Aňonma, joueuse internationale qui défend les couleurs de la Guinée Equatoriale et de Potsdam (Allemagne), à la BBC . Alors qu'elle avait été désignée meilleure joueuse du Championnat d'Afrique des nations en 2008, la milieu de terrain raconte qu'elle a dû se déshabiller, devant des membres de la confédération africaine, avant de recevoir son trophée.

Cette compétition, organisée dans son pays, est une véritable fête pour Genoveva. La sélection remporte tous ces matches et la joueuse, 19 ans à l'époque, devient une star. Elle termine meilleure marqueuse (6 buts) et meilleure joueuse de la compétition. Mais son éclosion est aussitôt accompagnée des critiques adverses, qui l'accusent d'être en réalité un homme. Ce qui est faux. ''Quand j'avais 5 ans, dans mon village, je devais jouer au football avec les garçons car les filles ne m'acceptaient pas, j'étais trop forte'', raconte-t-elle pour justifier son niveau au-dessus de la moyenne.

''Ils disaient que c'était impossible que je sois une femme''

Mais cela ne suffit pas aux dirigeants africains. Ainsi se poursuit le récit : ''Je ne sais pas comment cela se passe d'habitude, mais ils ont continué à m'accuser [d'être un homme]. Parce que je suis plutôt énergique et très puissante, ils disaient que c'était impossible que je sois une femme. (…) Et ils n'ont réalisé aucun test en hôpital. J'attendais qu'ils m'appellent pour m'emmener dans un établissement médical, mais ils ne l'ont jamais fait...''

Et pour cause. Une solution plus radicale sera employée. ''J'ai dû enlever mes vêtements, devant des membres de la CAF (confédération africaine de football), reprend Genoveva Aňonma, qui se met à nue. J'étais bouleversée, le moral au plus bas, j'ai pleuré... Mais finalement, j'ai réussi à dépasser cette épreuve. Même si personne ne s'est excusé. Personne.'' La milieu de terrain poursuit sa carrière à très haut niveau puisqu'elle a été championne d'Allemagne en 2012 et a été élue, la même année, meilleure joueuse du continent africain. Une belle revanche.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter