Lacazette : "Nous n'avons pas le niveau Ligue des champions"

Lacazette : "Nous n'avons pas le niveau Ligue des champions"

FOOTBALL - A l'image de leur attaquant, les Lyonnais étaient plutôt abattus après leur défaite sans appel au Zénith Saint-Pétersbourg (3-1), en Ligue des champions. Bien mal embarqués pour une qualification, ils ne cachent pas qu'ils ne sont pas au niveau pour l'instant.

Alexandre Lacazette, attaquant de Lyon :
"Il y a beaucoup de déception car nous voulions entrer très bien dans le match et livrer 90 minutes. Nous ne sommes entrés dans la partie qu'après quatre à cinq minutes. On ne peut pas encore dire adieu à la qualification, mais cela va être difficile. Nous nous sommes mis dans la galère. C'est à nous de créer l'exploit, il faudra tout gagner maintenant. Il nous manque sûrement de l'expérience. Nous avons de l'envie, parfois de la fougue. Cela se joue sur des détails mais c'est l'expérience qui fait la différence. Sur les trois premiers matches, on peut dire que nous n'avons pas le niveau de la Ligue des champions. Il reste trois autres rencontres pour démontrer que l'on peut mieux faire et redresser la barre. Tout est possible, c'est la beauté de ce sport. C'est à nous de continuer à y croire et de tout donner."

LIRE AUSSI >> VIDÉO - Le but sublime de Lacazette

Anthony Lopes, gardien de Lyon :
"Nous avons pris rapidement un but évitable. Nous sommes tombés sur une équipe qui s'est appuyée sur son point fort, les contres, et a pu compter sur des performances individuelles assez extraordinaires. On revient après la mi-temps avec d'autres intentions et cela s'est concrétisé par un but venu assez rapidement pour continuer à espérer. Puis Hulk met une frappe assez incroyable, elle a pris une trajectoire extérieure qui me fuit. Il y a eu plusieurs fautes individuelles qui nous ont coûté cher. Après trois minutes de jeu, c'était déjà compliqué. Cette Ligue des champions est une grosse déception. Nous avons un point sur neuf possibles, le bilan est catastrophique."

    Fournier : ”Nous avons subi la classe d'un joueur hors normes”

Maxime Gonalons, milieu et capitaine de Lyon :
"Nous avions beaucoup d'espoirs sur cette rencontre même si nous affrontions un gros morceau de ce groupe. En concédant un but après seulement trois minutes de jeu, nous ne nous sommes pas mis dans de bonnes conditions pour livrer un bon match. Nous avons continué à avancer, sans nous relâcher. Malheureusement, on prend trop vite le deuxième but après l'égalisation. Nous aurions dû faire mieux. Il ne faut pas lâcher, cela devient compliqué pour nous qualifier en Ligue des champions mais nous avons très vite un match de championnat contre Toulouse (vendredi) où il faudra s'imposer. Il faut travailler encore plus dur, il faut faire plus."

EN SAVOIR + >> Le Zénith brise le rêve européen de Lyon

Hubert Fournier, entraîneur de Lyon :
"Le début de match, avec un but au bout de trois minutes, était le meilleur moyen de se donner un handicap. C'était l'un des premiers tournants de cette rencontre. Cela nous a plombé en grande partie notre première période. En seconde période, nous avons été plus entreprenants mais nous avons subi la classe d'un joueur hors norme (Hulk). Nous avons des occasions pour revenir à 2-2, mais nous avons été inefficaces avant de prendre un troisième but où il y a apparemment une position de hors-jeu. La qualification? Nous pouvons la considérer comme très compliquée car nous n'avons pas notre destin en mains. Il faut être lucide, on ne prend qu'un point en trois matches. Il reste trois journées pour avoir un peu moins de regrets. Nous n'avons pas encore le niveau pour prétendre nous qualifier en 8e de finale, c'est un fait."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Euro : Suisse, Suède, Angleterre et République tchèque qualifiées pour les 8e de finale

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

VIDÉO - "Mon cœur battait la chamade !" : la voisine française du "Serpent" n’a rien oublié

EN DIRECT - Covid-19 : 10.386 personnes hospitalisées, dont 1655 en soins intensifs

Ce bateau conçu en France défie les lois de la physique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.