L'ancien joueur d'Arsenal Sol Campbell veut devenir maire de Londres

L'ancien joueur d'Arsenal Sol Campbell veut devenir maire de Londres

DirectLCI
FOOTBALL - Sport et politique sont souvent liés, Sol Campbell en donné une nouvelle fois la preuve. L'ancien défenseur international anglais a annoncé son intention de se présenter aux élections municipales de Londres.

C'est comme si Zoumana Camara se lançait face à Anne Hidalgo pour la mairie de Paris. L'ancien footballeur international anglais Sol Campbell, reconverti en politique dans les rangs du parti conservateur, a annoncé lundi sa candidature pour succéder à Boris Johnson en tant que maire de Londres en mai 2016.

"Je suis partant et c'est pour gagner", a déclaré l'ex-défenseur de Tottenham et d'Arsenal, les deux clubs rivaux de Londres, au journal The Sun. "J'apporte quelque chose de nouveau. Je suis issu de la classe ouvrière, ça n'a pas été facile du tout pour moi, mais j'ai travaillé dur", a souligné celui qui est né il y a 40 ans à Londres.

Déjà moqué sur les réseaux sociaux

Avant d'être désigné candidat des Tories, Campbell devra d'abord remporter les primaires au sein du parti. "Je sais que je ne pars pas favori, admet-il. Mais quand je vois ces gens qui sont dans la politique depuis 5, 10 ou 15 ans et qui font des erreurs, je me dis : « les gars, vous êtes supposés être des pros ! »" Les travaillistes Tessa Jowell et Sadiq Khan sont actuellement favoris pour succéder à Boris Johnson, alors que les conservateurs peinent à présenter un candidat populaire.

Cette déclaration à peine faite, l'ancien stoppeur a dû affronter quelques moqueries sur les réseaux sociaux. ”S'il n'y arrive pas, il dira que c'est parce qu'il est noir”, raillent certains, allusion au fait que Campbell avait affirmé qu'il aurait été capitaine de la sélection s'il avait été blanc. D'autres rappellent qu'il avait quitté Tottenham pour Arsenal, le club ennemi par excellence, et l'imaginent tenter de devenir maire de... Paris après un premier mandat à Londres.

Mais le footballeur a aussi reçu des soutiens, comme celui de l'ancien joueur Mario Melchiot. Lui le voit aussi combatif sur le terrain politique que dans les stades.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter