L'ancien président de la Fifa, Joao Havelange, est mort à 100 ans

CARNET NOIR - Le Brésilien est décédé ce mardi des suites d'une pneumonie. L'ancien homme fort de l'instance internationale qui gère le football avait été hospitalisé plus tôt des suites d'une pneumonie.

L'ancien président de la Fifa, Joao Havelange, est mort mardi, à l'âge de 100. Centenaire depuis le 8 mai dernier, il avait été hospitalisé début juillet à Botafogo, dans la zone sud de Rio de Janeiro. cet ancien avocat, qui a dirigé la Fifa de entre 1974 et 1998 avait été admis pour soigner une pneumonie, explique Lance! .

Au plus haut sommet du sport mondial

C'est durant ses vingt-quatre années de règne que le football s'est universalisé. Lorsque le Brésilien a quitté son poste en 1998, le nombre de participants avait doublé (de 16 à 32). Cette année-là, il avait cédé sa place au Suisse Sepp Blatter.

Ancien nageur de water-polo, membre de l'équipe brésilienne olympique en 1952, Havelange a connu une fin de règne compliquée : en 2011, il a été contraint de démissionner de son poste de président d'hoonneur de la Fifa, accusé d'avoir reçu plusieurs dizaines de millions de dollars de pots-de-vin de la firme ISL, qui gérait l'attribution des droits télévisés pour la Coupe du monde. Ces accusations ont également conduit à sa démission de son poste au Comité International olympique, qu'il occupait entre 1963 et 2011.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Femme décapitée à Agde : ex-boxeur et ancien candidat FN, le profil du suspect se dessine

Mort d'un étudiant nantais vacciné : l'autopsie renforce l'hypothèse d'un lien avec AstraZeneca

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.