L'ancien traducteur de Marcelo Bielsa en colère contre l'OM !

L'ancien traducteur de Marcelo Bielsa en colère contre l'OM !

DirectLCI
COLERE – L'ex-traducteur de l'Olympique de Marseille et Marcelo Bielsa a fait part de son mécontentement auprès de la direction du club à travers plusieurs messages postés sur son compte Facebook. Il se dit même "dégoûté".

Le nom de Fabrice Olszewski ne vous dit sûrement pas grand-chose, mais sa dégaine, casquette, cheveux longs, barbe mal rasée, et ses bourdes à répétition lors des conférences de presse de Marcelo Bielsa vont certainement vous parler. Il est bien entendu question du traducteur du coach de l'OM, arrivé un peu tardivement à Marseille, mais qui s'est forgé une sacrée réputation au courant de la saison. Malheureusement, il a décidé de plier bagage après le dernier match de l'équipe phocéenne contre Bastia, et les multiples approximations de Fabrice Olszewski ne rythmeront plus les conférences très studieuses de "El Loco".

Cela dit, le Français âgé de 39 ans a son petit caractère et a tenu à faire part de son mécontentement suite à des indemnités de départ non payées de la part de la direction de l'OM, via des posts Facebook sur son compte personnel alors qu'il se trouve actuellement à Toulon afin d'accompagner les jeunes du Chili. "Le monde du foot : pour ton billet retour démerde toi, et tes primes de fin de contrat ? Tu n’en as pas. Incroyable", lance-t-il, suivi d'un autre message où il se dit "dégoûté".

EN SAVOIR +
>> Qui est Fabrice Olszewski, le traducteur de Bielsa ?

Le monde du foot, pour ton billet retour démerde toi et tes primes de fin de contrat tu en pas. Incroyable

Posted by Fabrice Olszewski on mercredi 3 juin 2015

Une situation régularisée depuis la fin du CDD selon l'OM

Du côté des dirigeants de l'Olympique de Marseille, on peine à comprendre la virulente sortie de Fabrice Olszewski à leur encontre. Contacté par France Football , Philippe Pérez, directeur général de l'OM, s'étonne des propos de l'homme à la casquette et estime que la situation a été régularisée depuis la fin de son CDD qui s'est achevé le 31 mai.

"Fabrice n'a aucune raison contractuelle de se plaindre ainsi. La prime de précarité qu'il réclame a été incluse dans des mensualités confortables, explique-t-il. On a également fait plein d'aménagements en sa faveur en cours de saison: la somme brute qu'il percevait a été ramenée en net, un aller-retour au Chili lui a également été payé à la trêve hivernale, tout comme l'hôtel pendant toute la saison, ainsi que son forfait téléphonique, larges dépassements inclus. Il a vraiment été choyé." Y aurait-il eu des problèmes de communication entre le traducteur et la direction de l'OM ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter