L'audience du Superbowl, le jackpot de TF1 et le masseur de Chelsea... ce que vous avez raté ce mardi matin

L'audience du Superbowl, le jackpot de TF1 et le masseur de Chelsea... ce que vous avez raté ce mardi matin

Football
DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous.
  • Le Superbowl fait toujours recette. Malgré un match à sens unique des Seattle Seahawks face aux Denver Broncos (43-3) , le 48e Superbowl a rassemblé un nombre record de téléspectateurs dimanche soir. Aux Etats-Unis, ce sont en effet 111,5 millions de personnes qui ont regardé la finale de championnat de football américain, soit un record historique pour la NFL. Mieux, ce match est tout simplement le programme télé le plus regardé de tous les temps en Amérique.
     
  • Jackpot pour TF1 ? La chaîne, qui a acheté les droits de la prochaine Coupe du monde au Brésil contre 130 millions d'euros, a lancé ce mardi la commercialisation de ses écrans publicitaires pour cette compétition tant attendue (du 12 juin au 13 juillet). Et à en croire Le Figaro du jour, TF1 a décidé de rentabiliser son investissement : ainsi, le prix de ses spots de 30 secondes va de 6 000 euros pour la rencontre de poule entre l'Angleterre et l'Italie à... 357 660 euros pour la finale du 13 juillet, à condition que l'équipe de France soit du rendez-vous au Maracana.
     
  • Mahut pas content. Le tennisman angevin n'a vraiment pas digéré son abandon face à Paul-Henru Mathieu, lors du premier jour du tournoi de Montpellier lundi. Arrivé malade dans l'Hérault, Nicolas Mahut (n° 47 mondial) aurait en effet préféré faire son entrée en lice un plus tard et l'a fait clairement savoir à Patrice Dominguez, le patron de l' Open Sud de France  : "Je lui en veux vraiment. Il était au courant de mon état de santé. Si j'avais eu vingt-quatre ou quarante-huit heures de plus pour récupérer j'aurais peut-être pu défendre mes chances. Mais il a pris seul la décision, sûrement pour avoir un beau match en ouverture. Je peux comprendre, mais il m'a bousillé mon tournoi."
     
  • Chelsea et l'effet masseur. Depuis la victoire des Blues sur la pelouse de l'ogre Manchester City lundi soir (1-0), les analystes louent le sens tactique de José Mourinho ou celui du jeu d'Eden Hazard . Pourtant, à en croire l'entraîneur portugais, ce choc de la Premier League a basculé dans le vestiaire à la mi-temps, grâce au masseur de Chelsea. "Je n’ai pas parlé aux joueurs, je suis sérieux ! C’est Billy le masseur qui leur a parlé, a expliqué Mourinho. Il hurlait tellement avec son accent écossais que je n’ai rien compris mais les joueurs ont applaudi donc ils ont dû comprendre."
  • L'énorme dunk fail de Derrick Williams. Quand on veut faire compliqué, il faut être sûr de soi, ce qui n'était visiblement pas le cas de l'ailier de Sacramento. Au cours de la victoire face à Chicago, surtout marquée par le pétage de plombs du Français Joakim Noah , Williams s'est lui aussi illustré : sur une contre-attaque, il a voulu faire rebondir le ballon sur le plexi du panneau pour dunker mais s'est lamentablement loupé. Quand on vous dit qu'il faut parfois faire simple...
     

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter