Laurent Blanc : "Oui, c'est une soirée parfaite"

Laurent Blanc : "Oui, c'est une soirée parfaite"

DirectLCI
FOOTBALL - L'entraîneur du Paris Saint-Germain était satisfait mercredi, après le succès des siens en 8es de finale de Coupe de France face à Nantes (2-0). Un succès serein qui confirme la bonne période des champions de France, à une semaine d'affronter Chelsea.

 Laurent Blanc, entraîneur du PSG :
"Si on retient la qualification et donc la victoire, oui c'est une soirée parfaite. On continue notre chemin c'est important. Depuis quelques temps, on aligne des périodes un peu plus conséquentes, collectivement on est meilleurs, dans la montée du bloc, dans l'utilisation du ballon. On est en net progrès mais il reste une marge de progression. (sur le réveil de Cavani, buteur) Vous aviez quelques doutes, c'est vrai qu'on pouvait douter vu les occasions à Lyon non concrétisées (1-1). Mais je le répète, c'est un joueur qui marque des buts. Il fallait maintenir la confiance pour lui permettre de marquer à nouveau. (sur le quart de finale qui opposera Paris à Monaco) Je suis déjà assez satisfait que l'on reçoive. On aura eu Montpellier, Bordeaux, Nantes, maintenant Monaco, il y a des années comme cela... Mais eux non plus ne doivent pas être satisfaits du tirage."

EN SAVOIR +>> Le résumé et les buts de PSG-Nantes

► Yohan Cabaye, milieu de terrain du PSG et buteur (dans Le Parisien ) :
''C'est nous qui faisons que le scénario est parfait. J'ai déjà eu la chance de remporter la Coupe de France et c'est fabuleux. On veut la gagner et jouer à domicile, même contre Monaco, c'est une bonne chose. Continuer en coupe permet de garder tout le monde sous pression. On a l'impression de retrouver l'équipe de l'an passé même si on peine à marquer le deuxième but malgré nos occasions. Contre Nantes, on n'a pas laissé grand chose à l'adversaire. (Sur le match de Caen, samedi en Ligue 1) Il sera important de prendre trois points. Certes il y a Chelsea après mais on joue aussi Toulouse dans la foulée. La meilleure façon d'être prêt mentalement contre Chelsea, c'est de gagner. On pense déjà tous un peu à ce match mais il ne faut pas prendre Caen à la légère car ils sont en forme.''

Der Zakarian : ''Le maximum n'a pas suffi ce soir''

► Michel Der Zakarian, entraîneur de Nantes :
"On est dans le dur, c'est une période où on a du mal à se créer des occasions, à marquer. Venir en plus à Paris ce n'était pas gagné d'avance. On prend un but trop rapidement, trop facilement, une déviation dans nos six mètres. Après, il y avait un adversaire qui en imposait, c'était difficile de récupérer le ballon. On a manqué de justesse pour aller de l'avant. La Coupe c'est fini, on va maintenant se projeter en Championnat, il faut qu'on prenne vite les points pour se sauver, il va falloir mettre le bleu de chauffe. Il faut persévérer dans le travail. Si j'avais eu le banc du PSG peut-être que j'aurais fait d'autres changements. Les joueurs ne trichent pas, il faut s'accrocher avec eux, on est interdit de recrutement, je fais donc avec ceux que j'ai. Ils ont fait le maximum et le maximum n'a pas suffi ce soir."

► Yacine Bammou, attaquant du FC Nantes ( sur le site officiel du FCN ) :
''Sur le dernier match on avait réussi une très belle victoire face à une grande équipe de France, Lyon. Maintenant, on n'a pas pu faire tomber le PSG. Les occasions qu'ils ont eus ils les ont mises au fond et nous on n'a pas pu produire un grand jeu face à cette belle équipe. Ils ont imposé leur rythme, ont pris le match à leur compte donc c'est très compliqué. Il faut oublier vite et rebondir sur le Championnat, être à 200%.''

► Olivier Veigneau, capitaine du FC Nantes ( sur le site officiel du FCN ) :
Ç'a été difficile de rivaliser avec Paris, ils ont eu le ballon, l'ont très bien utilisé, nous ont fait courir. Malgré les difficultés on a su rester concentrés, essayer de moins subir. Mais quand la machine est en route, c'est difficile de les contrer. Encore bravo aux supporters, c'est super de compter sur eux qui continuent à nous encourager malgré le score. On aurait aimé leur offrir autre chose. Maintenant on doit renouer avec la victoire face à Bastia, ce qu'on n'a pas encore réussi à faire en 2015.''

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter