Laurent Koscielny tirera sa révérence... après le Mondial 2018

RETRAITE - Le défenseur central de 32 ans a annoncé son intention, mardi 7 novembre à Clairefontaine, de mettre fin à sa carrière internationale après le Mondial 2018 en Russie. Le stoppeur d'Arsenal compte jusqu'ici 49 sélections en Bleu.

Après Dimitri Payet en août dernier, c'est au tour de Laurent Koscielny d'annoncer la fin prochaine de son aventure en Bleu, après le Mondial 2018. Le défenseur central français l'a annoncé en conférence de presse ce mardi à Clairefontaine, avant les matchs amicaux qui opposeront les hommes de Didier Deschamps au Pays de Galles,  vendredi 10 novembre, et à l'Allemagne le mercredi prochain. Le défenseur central d'Arsenal, qui compte 49 sélections avec la tunique frappée du coq, a déclaré : "Il me reste six mois pour m'épanouir avec l'équipe de France, il y a une fin à tout. C'est une décision importante." "Je pense que j'ai fait ce que je devais faire en équipe de France. Il me reste six mois pour m'épanouir et prendre le maximum de souvenirs, comme dirait ma femme", a-t-il souri.


Toujours lors de cette conférence de presse, "Kos", qui aura presque 33 ans après la Coupe du monde, s'est exprimé sur la rude concurrence présente dans le secteur défensif des Bleus. Raphaël Varane incontestable quand son corps le laisse en paix, ce sont aussi les jeunes Samuel Umtiti et Presnel Kimpembe, qui pointent progressivement le bout de leur nez. "Je sens que ça pousse. Ils auront la place, bientôt. Moi je commence à être un peu vieux, à 32 ans. Ils ont la vingtaine. Avec Sam', ils sont aux aguets, c'est normal", a-t-il réagi avant d'ajouter : "Il y a quelques anciens qui résistent, on est cinq ou six à être ensemble, à avoir des goûts musicaux différents des jeunes. On essaye de s'adapter. On n'est pas non plus des vieux cons", s'est amusé le Gunner.

Des débuts en 2011 face aux États-Unis

Le protégé d'Arsène Wenger a connu sa première cape le 11 novembre 2011, il y a presque six ans jour pour jour, face aux États-Unis. Les Bleus l'avaient emporté ce jour-là sur le score de 1-0, grâce à une réalisation de Loïc Rémy à la 72e minute de jeu. Avec le Mondial 2018 en Russie, Koscielny s'apprête à disputer sa quatrième phase finale avec les Bleus, après l'Euro 2012 en Ukraine et en Pologne, le Mondial 2014 au Brésil, et l'Euro 2016 perdu à domicile face au Portugal (1-0 a.p.).


Né le 10 septembre 1985 à Tulle, en Corrèze, Koscielny a débuté sa carrière professionnelle à Guingamp en 2004-2005 avant de rejoindre Tours lors de la saison 2007-2008. Après plusieurs saisons en National et Ligue 2, le robuste défenseur (1m86) voit sa cote exploser lors de son unique saison en Ligue 1 avec Lorient en 2009-2010, sous les ordres de Christian Gourcuff. Il s'envolera ensuite pour Londres et Arsenal, où il est titulaire indiscutable dans l'axe de la défense depuis maintenant huit saisons.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter