"Je suis contre le Ballon d'Or, il monte à la tête des joueurs", regrette Wenger

Football

FOOTBALL - "Je suis contre". Alors que le Ballon d'Or va récompenser un nouveau footballeur en janvier prochain, sa cérémonie ne sera peut-être pas regardée par Arsène Wenger. L'entraîneur d'Arsenal a rappelé vendredi son opposition à l'esprit individualiste provoqué par ledit trophée.

A l’image de Woody Allen avec les Oscars du cinéma, les récompenses individuelles ne plaisent pas vraiment à Arsène Wenger en football. Présent en conférence de presse ce vendredi, à la veille du Sunderland – Arsenal prévu samedi après-midi en Premier League, l’entraîneur des Gunners en a profité pour rappeler ce qu’il pensait du trophée organisé par France Football

"Je suis contre parce qu’il monte à la tête des joueurs. Vous voyez fréquemment de nombreux joueurs penser uniquement à eux parce qu’ils sont obsédés par le Ballon d’Or au lieu d’être focalisés par la prestation de l’équipe", a critiqué Wenger dans des propos rapportés par The Mirror. Ce manque d’altruisme lié à ce trophée vient en plus renforcer, selon Wenger, un monde au sein duquel l’individualisme est déjà très présent. 

Les meilleurs, nous savons tout d'eux- Arsène Wenger

"On se doit de respecter ce qu’est le football, à savoir un travail d’équipe avant tout, a continué le technicien alsacien de 67 ans.  Je félicite bien sûr les joueurs qui réussissent, mais lorsque vous observez le palmarès du Ballon d'Or, vous ne vous dîtes pas toujours que la décision a été prise de manière objective."

Quitte à ressortir des individualités de ce jeu d’équipe, Wenger préfèrerait d'ailleurs que l’on mette en lumière d’autres profils. "Intéressons-nous plutôt aux joueurs qui sont plus dans l’ombre, a-t-il demandé. Les meilleurs, nous savons tout d’eux."

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter