Le Barça en pleine semaine cauchemar

Le Barça en pleine semaine cauchemar

Football
DirectLCI
LIGA - Eliminé de la Ligue des champions par l'Atlético Madrid mercredi, le FC Barcelone a chuté, samedi soir, en Championnat d'Espagne. Battus 1-0 par la modeste équipe de Grenade (15e), Lionel Messi, à nouveau transparent, et ses coéquipiers, ont peut-être tout perdu cette semaine.

Une victoire en Coupe du Roi pour sauver sa saison. Voilà à quoi, tel un club quelconque, en est réduit le FC Barcelone aujourd'hui. Encore en course sur trois tableaux il y a une semaine et ambitieux comme toujours, les Blaugranas viennent de prendre deux gifles en quelques jours. Eliminés de la Ligue des champions parce qu'ils n'ont pas su forcer le verrou de l'Atlético Madrid mercredi (1-0 après le 1-1 de l'aller), les Catalans ont perdu plus qu'un match samedi soir.

En déplacement à Grenade, modeste 15e de Liga avant cette journée, le Barça a cédé sur un but de l'ancien Rennais Yacine Brahimi au quart d'heure de jeu, avant de se heurter pendant une heure et demie au mur Karnezis, lequel a repoussé une bonne demi douzaine d'occasions pour offrir aux siens la première victoire face à Barcelone depuis 42 ans... Et voilà que cette défaite (1-0), la première en Championnat depuis le 8 mars, pénalise les hommes de Tata Martino puisque le Real Madrid s'est ensuite facilement imposé face à Almeria (4-0) et a repris un point d'avance.

Messi, plus rien depuis son triplé lors du Clasico

Si l'Atlético, leader, s'impose dimanche à Getafe (19e), alors les Barcelonais compteront quatre points de retard sur la tête de la Liga. Surtout, avec un calendrier plus compliqué que le Real, il faudrait une fin de saison quasi parfaite aux coéquipiers de Xavi, resté sur le banc pendant tout le match samedi, pour arracher le titre. ''Le Championnat ne dépend plus de nous à l'heure actuelle'', a d'ailleurs reconnu Martino, avant de se projeter rapidement sur la finale de mercredi, face au Real Madrid, pour décrocher un premier trophée cette saison : ''C'est une finale et nous devons la gagner, comme il se doit.''

Il faudra au moins ça à l'Argentin, arrivé cet été sur le banc, pour échapper à la foudre. Déjà sévèrement critiqué après l'élimination en Ligue des champions, ''Tata'' Martino avait reçu le soutien de son président. Mais c'est un joueur qui cristallise surtout les tensions depuis trois semaines : Lionel Messi. Depuis son retour de blessure début janvier , 'la Puce' ne saute plus comme avant et a encore livré une prestation anodine à Grenade. Son dernier coup d'éclat remonte au 23 mars dernier et un triplé à Madrid dans le Clasico . Le quadruple Ballon d'or serait bien inspiré de retrouver son efficacité mercredi face à ces même merengues

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter