Le Barça interdit de recrutement, la sanction qui tombe mal

Le Barça interdit de recrutement, la sanction qui tombe mal

Football
DirectLCI
LIGA – La Fifa a interdit mercredi le FC Barcelone de tout recrutement la saison prochaine. Une décision, motivée par des infractions relatives aux transferts de dix joueurs mineurs, qui ne pouvait pas tomber plus mal pour un club en pleine phase de transition.

L'annus horribilis du Barça. Si sportivement le club catalan gère jusque-là assez bien l'arrivée de son nouvel entraîneur Tata Martino l'été dernier, en coulisses, l'actuel deuxième de la Liga et quart de finaliste de la Ligue des champions, connaît une des pires saisons de son histoire. Entre les soucis fiscaux de Lionel Messi, les tensions avec les dirigeants pour faire prolonger leur star et surtout le scandale du transfert suspect de Neymar qui a mené à la démission du président , voilà que la Fifa vient de donner le coup de grâce aux Blaugranas.

Mercredi, l'instance a en effet interdit à Barcelone tout recrutement pour la saison prochaine. En cause, "la violation de plusieurs dispositions relatives au transfert international et au premier enregistrement de joueurs mineurs non espagnols", a expliqué la Fifa dans un communiqué officiel . Un énorme coup dur pour le FCB qui devait à tout prix recruter à l'intersaison afin de renouveler un effectif vieillissant. Voici quelles étaient les priorités du club.

Valdés en partance
Il voulait partir. En fin de contrat en juin, Victor Valdés a annoncé depuis plusieurs sa volonté de changer d'air. Monaco et Manchester City sont notamment sur les rangs pour accueillir le gardien de but catalan. Mais très gravement blessé au genou droit le 26 mars dernier, l'international souffre d'une rupture du ligament qui va le tenir éloigné des terrains pour sept mois, Valdés pourrait finalement rester. Le Barça avait déjà tendu la main à son joueur juste après sa blessure et devrait insister puisqu'un remplaçant ne pourra pas venir. Marc-André Ter Stegen, le portier du Borussia Mönchengladbach était notamment pressenti.

Puyol trop vieux
Place aux jeunes. A 35 ans et souvent blessé, Carles Puyol a annoncé le 4 mars dernier vouloir stopper à la fin de la saison la belle aventure qui le lie depuis son enfance au Barça . L'emblématique capitaine n'est en effet plus au niveau, et s'il n'a pas encore pris de décision sur une éventuelle retraite, il ne jouera plus pour son club formateur. Une short-list de défenseurs a été dressée par les dirigeants azulgranas - Mateo Musacchio (Villarreal), Iñigo Martinez (Real Sociedad, Fabian Schär (FC Bâle) ou encore Aymeric Laporte (Athletic Bilbao) – mais la sentence de la Fifa vient de tout chambouler. Et devant les performances moyennes de Javier Mascherano ou le trop jeune âge de Marc Bartra, le Barça va devoir encore une fois bricoler sa défense.


La relève de Xavi
On le dit en perte de vitesse. Accusé des soucis dans le jeu apparus cette saison à Barcelone , Xavi (34 ans) n'a évidemment plus le rendement incroyable qu'il a eu lorsque son équipe dominait l'Europe du football (2008-2012). Pas sur le départ mais déjà sur la pente déclinante, le milieu de terrain aurait bien un besoin de soutien – la piste Ilkay Gündogan (Borussia Dortmund) revenant avec insistance -, histoire de permettre un plus turnover dans l’entre jeu catalan. Ça paraît désormais impossible même si la Fifa accorde 90 jours à Barcelone pour régulariser la situation des dix joueurs mineurs concernés et lever sa sanction.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter