Le Barça verse 13,5 millions au fisc... mais clame son innocence

Le Barça verse 13,5 millions au fisc... mais clame son innocence

Football
DirectLCI
SCANDALE - Le FC Barcelone, mis en examen la semaine dernière pour fraude fiscale dans le dossier du transfert de Neymar, a annoncé avoir versé un peu plus de 13,5 millions d'euros à l'administration fiscale espagnole. Un simple signe de bonne volonté, assure le club.

À quoi joue donc le FC Barcelone ? Vainqueur brillant (0-2) sur la pelouse de Manchester City mardi dernier, le club catalan s'est inexplicablement écroulé (3-1) samedi contre la Real Sociedad . Des soubresauts qui trouvent un écho en coulisses, tandis qu'une énorme crise secoue l'institution dans son entité. Dans un communiqué publié lundi soir, le Barça, mis en examen la semaine dernière pour "délit contre le Trésor public" dans le cadre du transfert frauduleux du Brésilien Neymar en août 2013, a ainsi officiellement annoncé avoir versé une régularisation volontaire de 13,5 millions d'euros au fisc espagnol... tout en assurant ne pas avoir "commis de délit fiscal".

Pourquoi, alors, avoir consenti à payer cette somme ? En raison d'une "possible divergence d'interprétation", précise le club, sans que l'on sache si cet arrangement suffira à entraîner l'abandon des charges contre lui. Car le FC Barcelone, dont le désormais ex-président Sandro Rosell a démissionné au moment où le scandale a éclaté (le 23 janvier) , n'a pas dissipé tous les doutes, loin de là. Le club blaugrana admet aujourd'hui que le transfert de l'attaquant star de Santos ne lui avait pas coûté 57,1 millions d'euros, comme initialement annoncé, mais quelque 86,2 millions d'euros, en y ajoutant des commissions versées à Neymar et à sa famille. Problème : selon la justice espagnole, le Brésilien lui a coûté 95 millions . Autant dire que le volet fiscal est très loin de résumer l'affaire...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter