Le carnet de bord du Mondial : l'affiche Norvège-Australie à ne pas rater

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

DEMANDEZ LE PROGRAMME - Infos, coulisses, anecdotes... Chaque matin pendant la Coupe du monde féminine (du 7 juin au 7 juillet), LCI vous parle de ce que vous réserve la compétition organisée en France. Ce samedi 22 juin, certaines équipes jouent leur qualification en quart, d'autres se préparent à jouer dans les jours à venir.

Bonjour la France ! Un an après le titre mondial des Bleus en Russie, et 21 ans après la victoire historique de leurs illustres aînés à domicile en finale face au Brésil (3-0), les Bleues partent à la conquête de leur première étoile. Tous les matins, du 7 juin au 7 juillet pendant la Coupe du monde féminine, la première qui se tient dans l'Hexagone, LCI vous livre à domicile le programme de la journée à venir. Matches du jour, diffuseurs, joueuse à suivre... Ne manquez rien de l'actu de ce Mondial.

Le but que vous devez (re)voir

En vidéo

Suède - USA (0 - 1) : Voir le but d'Horan en vidéo

Le but de l'ouverture du score pour les USA au bout de trois minutes de match. Grâce à Horan, l'ancienne joueuse du PSG, la défense suédoise est battue, surprise par un corner qu'elle n'a pas réussi à dégager. Le ballon atterrit dans les pieds de Lindsey Horan et au fond des filets. Il s'agit du but le plus rapide du Mondial mais un autre record est tombé : avec 18 buts marqués en phase de groupe, la "Team USA" a fait tomber le précédent record de la Norvège détenu depuis 1995, avec 17 buts. 

Pourquoi vous ne devez pas rater Norvège-Australie

Au-delà du fait que vous devriez sans doute être occupé à profiter du soleil, ce samedi et que le huitième entre l'Allemagne et le Nigéria ne devrait guère être surprenant, il vous faudra vous pencher sur ce Norvège-Australie qui aura lieu ce samedi à Nice. Ce match sera la troisième confrontation entre la Norvège et l'Australie en Coupe du monde féminine mais elle sera surtout le premier match à élimination directe entre ces deux nations. Les précédentes rencontres se sont conclues par une victoire australienne et un match nul. Les deux équipes ont fini secondes de leurs groupes respectifs, ce qui devrait donner une rencontre plutôt équilibrée. 

Le programme du samedi 22 juin :


17h30 : Allemagne - Nigeria (Grenoble) en direct sur TMC et Canal+

21h : Norvège-Australie (Nice) en direct sur TMC et Canal+ Sport

Vous allez entendre parler d'elle

Sam Kerr est âgée de 25 ans et capitaine de son équipe et participe à sa troisième Coupe du Monde. Attaquante superstar des australiennes, elle est celle qui a permis à son équipe de filer en huitièmes en inscrivant 4 buts, face à la Jamaïque, mardi 19 juin à Grenoble. En dehors des terrains, les joueuses australiennes ont obtenu un salaire minimum égal à celui de leurs collègues masculins. Une victoire historique qui doit beaucoup à cette joueuse de 25 ans, très engagée dans ce combat. 


"L'écart salarial entre hommes et femmes au sein du football doit vraiment se réduire. Nous ne réclamons pas d'être payées des dizaines de millions de dollars comme nos collègues masculins, mais seulement d'être rémunérées correctement et équitablement au regard de la quantité de travail et d'investissement que nous mettons dans notre sport", avait notamment expliqué la jeune femme dans une interview l'année dernière.

Le chiffre qui fait la différence : 1

Un but. C'est ce qui a manqué aux Chiliennes pour se qualifier en huitièmes, à la place des Nigérianes. Pour accéder à cette nouvelle phase de compétition, les joueuses devaient s'imposer par trois buts d'écart, face à la Thaïlande. Or, un malheureux penalty raté de Francesca Lara, atterrissant sur la barre a empêché les Sud-Américaines de se qualifier.  

Hors-jeu

En vidéo

Mondial féminin : les "mamies foot" ont disputé leur premier match

En parallèle à cette Coupe du Monde, des grands-mères, fans de foot, ont disputé un match à Saint-Etienne. Il opposait "les mamies foot" aux "Vakhegula Vakhegula", "grand-mères" dans un dialecte de la province sud-africaine du Limpopo. Les mamies sud-africaines s'entraînent pour certaines "tous les jours" et cela paye : elles ont gagné 10-0, à l'extérieur. Malgré dix buts encaissés, les Françaises gardent le moral: "En face, elles jouent depuis au moins dix ans", s'est rassurée Simone, avant de rejoindre les Sud-Africaines pour chanter et danser. Certaines, comme Évelyne, sont prêtes "à recommencer". Susan Wilson, attaquante sud-africaine auteure d'un doublé mercredi, attend un match retour. A domicile cette fois.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter