Les Queens Park Rangers viennent au secours des enfants réfugiés de Calais

Football
SOLIDARITÉ - Alors que de nombreux mineurs se retrouvent livrés à eux-mêmes depuis le démantèlement de la "Jungle", les dirigeants de QPR (deuxième Division anglaise) veulent envoyer une flotte de cars en France pour récupérer près d'un millier d'enfants.

Une très belle initiative. Si le football est souvent critiqué pour sa propension à drainer des énormes sommes d'argent mais à rarement s'intéresser à la détresse du monde qui l'entoure, le club des Queens Park Rangers (Championship) est en train de prouver que ce n'est pas toujours le cas. En effet, selon le Guardian, les dirigeants de cette équipe, dans laquelle ont notamment évolué des joueurs tels que Loïc Rémy ou Pascal Chimbonda du temps où elle était en première Division (dernière relégation en 2015), ont décidé de venir en aide aux enfants réfugiés de Calais. 

Car depuis le démantèlement de la "Jungle" (un immense camp de fortune dans le nord de la France) ces derniers jours, de nombreux mineurs ont été d'abord pris en charge par les autorités mais ont ensuite pris la route pour à nouveau tenter de rallier l'Angleterre. Résultat, et pour éviter qu'ils ne restent trop longtemps livrés à eux-mêmes, QPR a fait part de sa volonté d'affréter plusieurs cars afin de permettre à ces jeunes enfants d'effectuer ce périlleux voyage en toute sécurité. Dans le même temps, toujours selon le quotidien britannique, le district de Hammersmith et Fulham, dans lequel se situe ce club dans l'ouest du Grand Londres, affirme pouvoir mettre à disposition un groupe de travailleurs sociaux volontaires prêts à traverser la Manche afin de monter cette "mission de sauvetage".

Je demande formellement que le gouvernement français nous autorise à envoyer des cars"Lord Alf Dubs, homme politique à l'origine de cette initiative

Lord Alf Dubs, l'homme politique à l'origine de ce projet, a d'ailleurs envoyé une lettre à la secrétaire d’État à l’Intérieur britannique, avec copie à l’ambassade de France, dans laquelle il demande "formellement que le gouvernement français nous autorise à envoyer des cars et des travailleurs sociaux pour récupérer les enfants réfugiés qui ont le droit d’être ici au Royaume-Uni". Une opération solidaire qui, si elle avait lieu, devrait donc aussi beaucoup au football. Une fois n'est pas coutume.

Lire aussi

En vidéo

"Jungle" de Calais : l'avant et l'après

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter