Le Conseil d'État maintient les trois montées et les trois relégations entre Ligue 1 et Ligue 2

Football

FOOTBALL - Le Conseil d'État a tranché : à l'issue de la saison 2015-16, trois clubs de Ligue 1 et trois autres de Ligue 2 feront l'ascenseur, contrairement à ce qu'avait unilatéralement décidé la Ligue de football professionnel (LFP).

En attendant, peut-être (sans doute), de l'affronter dans les urnes en décembre 2016, Noël Le Graët a remporté une première victoire, juridique celle-là, sur Frédéric Thiriez. Qui, en tant que président de la Ligue de football professionnel (LFP), avait validé, le 19 juillet dernier, la limitation à deux du nombre de relégations et d’accessions entre la Ligue 1 et la Ligue 2 dès la fin de la saison 2015-2016. Ce mercredi, le Conseil d'État a en effet maintenu leur nombre à trois, comme le souhaitait le président de la Fédération française de football (FFF).

L'ironie de l'histoire, c'est que c'était la LFP elle-même qui avait saisi le Conseil d'État afin qu'il tranche. Il faut aussi dire que la FFF, plus haute juridiction administrative française en matière de football, avait de facto repoussé cette réforme à 2016-17, afin de l'harmoniser au préalable avec toutes les autres divisions. Et ainsi de calmer les clubs de Ligue 2 et de National, particulièrement échaudés par l'initiative unilatérale de la LFP. La suite au prochain épisode.

EN SAVOIR +
>>  "Un boycott du Championnat et de la Coupe de la Ligue par les clubs de Ligue 2 est tout à fait envisageable"

>>  Montées et descentes Ligue 1/Ligue 2 : c'est quoi le problème entre la LFP et la FFF ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter