"Le coup-franc était pour toi" : le héros des Fennecs Riyad Mahrez tacle un élu RN après la victoire de l'Algérie face au Nigeria

Football
RÉPONSE - Auteur du but libérateur de l'Algérie, dans les derniers instants de la demi-finale de la CAN face au Nigeria dimanche (2-1), la star de Manchester City Riyad Mahrez en a profité pour adresser un message à Julien Odoul, membre du Rassemblement national, qui souhaitait la victoire du Nigeria pour éviter des "débordements" en France.

Sauveur des Fennecs dans les derniers instants de la demi-finale de la CAN entre l’Algérie et le Nigeria (2-1), Riyad Mahrez a été porté aux nues par les supporters algériens. Aussitôt après le coup de sifflet final, le milieu offensif de Manchester City a partagé sa joie sur les réseaux sociaux, en profitant pour effectuer un joli pied de nez aux détracteurs des Verts. 


Après un premier tweet relayant son coup-franc magistral avec comme légende "INDESCRIPTIBLE", Mahrez a répondu à un tweet publié plus tôt dans la soirée par Julien Odoul. "Pour empêcher la poursuite des violences et des pillages, pour éviter la marée de drapeaux algériens, pour préserver notre fête nationale, n’attendez rien de #Castaner. Faites confiance aux 11 joueurs nigérians ! #JeSoutiensLeNigeria #ALGNIG", avait ainsi écrit le président du groupe Rassemblement National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.

Le joueur formé au Havre Athletic Club s’est fendu d’un "hommage" au membre du RN, retweeté plus de 40 000 fois et aimé plus de 60 000 fois : "😂😂😂 le coup franc était pour toi. On est ensemble 🇩🇿🇫🇷." Avant d’adresser un message de paix et de respect : "Le foot >>> la haine. Bonne soirée 🇩🇿🇫🇷."


Après ce succès épique face aux Nigerians dimanche, les joueurs de Djamel Belmadi seront opposés vendredi au Sénégal, bourreau de la Tunisie en demi-finale (2-1). Il s'agira de la troisième finale des Fennecs en Coupe d'Afrique des nations, après celle perdue face au Nigeria en 1980 (3-0) et celle remportée dix ans plus tard à domicile, face à ces mêmes Nigerians (1-0).

En vidéo

Qualification de l'Algérie : "Dans toutes les villes françaises, je n'ai pas vu de drapeaux français" lance Julien Odoul

Sur LCI ce lundi, Julien Odoul a répondu au milieu offensif algérien : "Sur les Champs-Elysées et dans toutes les villes françaises, je n'ai pas vu de drapeaux français. J'en ai vu aucun. J'ai évidemment vu le raz-de-marée de drapeaux mais je n'ai pas vu les deux drapeaux."


"D'autre part, son coup-franc était remarquable, c'est un très bon joueur, il peut fêter sa qualification. Je remarque que cela le démangeait de me répondre, comme si c'était une réponse politique. J'aimerais qu'il soit beaucoup plus réactif pour dénoncer et condamner toutes les exactions, les émeutes, les dégradations qui ont été commises hier par ces pseudo-supporters" a-t-il ajouté.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter