Le fair-play financier retoqué par un tribunal belge, le PSG songe à une action en justice

Le fair-play financier retoqué par un tribunal belge, le PSG songe à une action en justice

FOOTBALL - Le tribunal de première instance de Bruxelles a communiqué mardi une décision favorable aux parties dénonçant le fair-play financier. Le PSG étudie désormais sérieusement la perspective de poursuivre l'UEFA en justice.

Dès la fin de la saison, Nasser Al-Khelaïfi a lâché les chevaux : "J’espère que le fair-play financier va être modifié car il est injuste. Je ne veux pas faire de scandale avec l’UEFA, mais c’est impossible de continuer ainsi." Sauf que les fameuses modifications attendues ne devraient bénéficier qu'aux nouveaux investisseurs, laissant le PSG dans la position du cocu, c'est-à-dire dans celle du seul club d'envergure encore frappé par les sanctions . C'est dans ce contexte de bouillonnement dans le cerveau du dirigeant qatari que la décision du tribunal de première instance de Bruxelles est tombée mardi, allant dans le sens de ceux qui avaient attaqué la mesure si chère à Michel Platini. Et Le Parisien indique ce mercredi que le club envisage désormais lui aussi une action en justice.

Concrètement, le tribunal de Bruxelles demande à la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) de vérifier si ce dispositif ne viole pas les libertés fondamentales de l'UE, à savoir la libre concurrence, la liberté de mouvement des capitaux et d'investissements, la libre circulation des travailleurs et la libre prestation de services. Et, en attendant ce jugement, il a annoncé la suspension provisoire de la deuxième phase du fair-play financier, prévoyant un déficit cumulé autorisé de 30 millions d'euros sur la période 2015-2018, contre 45 millions ces trois dernières années. Une décision considérée comme "une première victoire" par les plaignants, l'agent Daniel Striani et des associations de supporters.

Le PSG sans nouvelles de l'UEFA

"Première" parce que l'UEFA va faire appel et, celui-ci étant suspensif, cette deuxième phase sera quand même mise en œuvre, au moins temporairement. De son côté, le PSG attend le comité exécutif de l'instance qui se tiendra la semaine prochaine à Prague, où son sort pour la saison prochaine sera officialisé. Mais en coulisses, on indique que les signaux sont loin d'être positifs. Des premières indications étaient attendues en début de semaine , concernant d'éventuels "déclics", mais le club parisien reste finalement sans nouvelles de l'UEFA depuis plus de dix jours. Selon des sources concordantes, absolument aucun allègement n'est prévu. Partagée entre la crainte de voir ses sanctions s'alourdir et son sentiment d'injustice, la direction pèse actuellement le pour et le contre. Mais n'exclut aucune option.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 150 morts depuis la reprise des violences, l'essentiel à Gaza

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Que devient Abi Bernadoth, le gagnant de "The Voice" ?

EN DIRECT - Covid-19 : la pression hospitalière toujours à la baisse, moins de 4300 patients en réa

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.