Le FC Barcelone peut-il tout perdre ?

Le FC Barcelone peut-il tout perdre ?

FOOTBALL - Après la défaite, au Camp Nou, dimanche, face à Valence (1-2), le FC Barcelone a vu son avance en tête du championnat sur ses deux poursuivants être réduite à néant. Les hommes de Luis Enrique restent sur trois défaites consécutives en Liga et une élimination en Ligue des champions. Une série noire qui pourrait compromettre leur chance de rafler le titre.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Alors que le Barça subissait une nouvelle défaite, dimanche en Liga, la troisième consécutive, du côté de Madrid, l’heure était à la réjouissance et l’espoir. L’espoir de gagner un championnat qui semblait totalement décidé à la fin de l’hiver lorsque les Catalans possédaient huit et douze points d’avance sur l’Atlético de Madrid et le Real Madrid. Le printemps est arrivé et le pécule de points a fondu comme neige au soleil. Les Blaugranas, toujours au sommet de la Liga, se retrouvent à égalité avec les Colchoneros et ne disposent que d'une seule petite unité d’avance sur leur meilleur ennemi.

Un calendrier plutôt favorable

Quatre jours après l’élimination en Ligue des champions au Vicente Calderon, les hommes de Luis Enrique ont repris un gros coup sur la tête après avoir perdu face à Valence. Pourtant, Lionel Messi et compagnie ont fait un bon match, loin de ce qu’ils ont proposé en C1 mercredi. Seulement, quand la chance ne vous sourit pas, il est difficile de marquer des buts. Le Barça s’est heurté à plusieurs reprises à Diego Alves qui a tout, ou presque, repoussé. "Le football est ainsi, très capricieux et il faut savoir accepter la défaite", a expliqué, un brin fataliste Luis Enrique, à la fin du match.


Alors qu’il ne reste que cinq matchs à jouer, le Barça a donc perdu toute son avance en tête de la Liga. Même s’il a son destin en main, la dynamique peut laisser penser que Colchoneros et Merengue vont lui passer devant. Mais, sorti de la Ligue des champions, les hommes de Luis Enrique vont pouvoir préparer sereinement les prochaines échéances pendant que les deux clubs madrilènes laisseront des forces physiques, et mentales, dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. Et à la différence du Real Madrid, qui, notamment, reçoit Villarreal et Valence et se déplace à la Real Sociedad et à La Corogne, le Barça a un calendrier plutôt favorable.

Gagner aussi la Coupe du Roi

S’il négocie bien son déplacement en milieu de semaine au Deportivo, le FC Barcelone aura toutes les chances de remporter un nouveau titre en Liga. Seul le déplacement au Betis ensuite peut sembler un peu compliqué dans les cinq dernières journées. Du côté de l’Atlético de Madrid, le calendrier est lui aussi ouvert en cas de victoire lors de la prochaine journée à Bilbao. Pas un cadeau, tant les Basques sont redoutables dans leur antre de San Mamès. En plus d’un calendrier plutôt favorable, le Barça dispose d’un autre atout de poids. En cas d’égalité au classement avec ses deux rivaux, ce sont les Catalans qui seront devant au bénéfice de la meilleure différence particulière. 


"Il reste cinq matches et si nous les gagnons nous serons champions. Nous dépendons encore de nous-mêmes, ça oui, mais notre crédit est épuisé et nous avons conscience du défi qui nous attend", a tenu à préciser Luis Enrique en conférence de presse. Et si le championnat reste le principal objectif, les Catalans auront à cœur de gagner la Copa del Rey. En finale, ils affronteront un autre dangereux adversaire : le FC Séville de Kevin Gameiro qui ne se concentre plus que sur cette compétition et la Ligue Europa. Attention danger. 

A LIRE AUSSI 
>>  Lionel Messi, c'est quoi le problème ?
>>  Quand Guti chambre le Barça sur Twitter après le match aller

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Crise au Proche-Orient : les ministres de l'Union européenne se réuniront en urgence mardi

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Bigard, Lalanne et Chalençon, têtes de file d'une manifestation anti-masques à Lyon

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.