Le Graët sur Benzema : "Là, quand même, il a fait une grosse bêtise"

Football

EXPLICATIONS – Au lendemain du communiqué publié par la Fédération française de football écartant officiellement Karim Benzema de la course à l’Euro, Noël Le Graët est revenu sur cette décision et en a décliné les tenants et les aboutissants, dans un entretien accordé à L’Equipe.fr.

Mercredi 13 avril, le président de la FFF Noël Le Graët s’était contenté de rendre publique sa décision d’écarter Benzema des Bleus en vue de l’Euro. Ce jeudi, sur  L’Equipe.fr , il s’est expliqué sur cette décision difficile à prendre, lui qui a "beaucoup d’affection pour Benzema".

La crainte que la lumière ne soit tournée que sur Benzema

Selon lui, la présence de l’attaquant du Real Madrid aurait parasité l’ambiance autour de l’équipe de France : "L'intérêt général était de préserver l'équipe de France. Pendant l'Euro, on se serait retrouvé dans la situation suivante : Benzema réussit ou Benzema ne réussit pas. Or, c’est un collectif qui réussira ou qui ne réussira pas. Le temps était venu de concentrer notre attention sur les autres joueurs" a-t-il expliqué.

EN SAVOIR + >> Pourquoi les Bleus se remettront de l'absence de Benzema

Le joueur a évidemment été prévenu par Didier Deschamps en personne. "il était très, très, très triste" a révélé le président de la 3F qui, en dépit de l’affection qu’il a pour Benzema, admet que "là, quand même, il a fait une grosse bêtise."

"Le wagon de lettres racistes"

L’ancien président de l’En Avant Guingamp n’a pas manqué de mettre une petite pique aux médias, qu'il juge en partie responsable du mauvais traitement subi par Benzema en France : "Je trouve que le traitement médiatique contre Karim a été trop fort. Il a toujours dû vivre avec ça. Même quand il jouait, l'opinion pour lui, c'était du 50-50. Un jour, je vous montrerai le wagon de lettres racistes que j'ai reçues ces dernières semaines. Heureusement que je ne les lis pas toutes."

Cette épineuse décision étant prise, le président de la FFF va pouvoir s'octroyer quelques jours de vacances, avant de se plonger dans la dernière ligne droite de la préparation de l'Euro 2016. Un Euro qui se déroulera donc sans Karim Benzema. Cette fois-ci, c'est officiel. 

EN SAVOIR + >> L'Euro 2016, ce sera sans Karim Benzema

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter