Le "jet de banane", le Real et un coup franc improbale... ce que vous avez raté ce jeudi matin

Le "jet de banane", le Real et un coup franc improbale... ce que vous avez raté ce jeudi matin

DirectLCI
SPORT - Villareal condamné pour le jet de banane sur Daniel Alves, le Real Madrid qui laisse sans doute filer le titre et le murle plus improbable de l'histoire lors d'un coup franc. L'actu était agitée.
  • Percutée par un cycliste, elle est sortie du coma. Marie-Claire Moreels, cette dame de 65 ans qui avait été gravement blessée lors du Tour des Flandres début avril , est sortie du coma. Violemment percutée par le coureur Johan Vansummeren, elle avait été admise aux urgences avec un important traumatisme crânien.
  • Le Real a la gueule de bois. Incapables de gagner depuis deux rencontres, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo ont sans doute fait une croix sur le titre de champion d'Espagne. Tenu en échec mercredi soir par Valladolid (1-1), quelques jours après avoir concédé le nul face à Valence (2-2) , le Real Madrid (3e avec 84 points) ne devrait plus pouvoir rattraper l'Atlético Madrid (1er, 88 pts) ou le Barça (2e, 85 pts), les deux équipes entre lesquelles se jouera la Liga.
  • Record pour les JO. C'est un gros coup pour la NBC qui a obtenu la diffusion aux Etats-Unis des prochaines éditions des Jeux olympiques allant de 2021 à 2032. Une exclusivité qui a un coût, puisque la chaîne US a déboursé 7,65 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) dans l'opération. La NBC avait déjà lâché 4,38 milliards de dollars (3,3 milliards d'euros) pour les JO de Sotchi (2014), Rio (2016), Pyeong Chang (2018) et Tokyo (2020).
  • Un mur "blindé" pour un superbe coup franc. Sans doute alerté par le dernier coup de patte de Cristiano Ronaldo face au Bayern Munich , le Portugais ayant fait passer le ballon sous le mur de joueurs qui étaient en train de sauter, l'équipe brésilienne de Ponte Preta pensait sans doute avoir trouvé la solution : allonger un joueur au pied de ses coéquipiers. Mais c'était mal connaître Lucio Flavio, le n° 10 de Paraná.

Plus d'articles

Sur le même sujet