Le Losc ne lâche pas son podium

Le Losc ne lâche pas son podium

Football
DirectLCI
LIGUE 1 - En s'imposant (2-0) sans trembler face à Montpellier, Lille confirme son retour en forme et garde les commandes dans la bataille pour la troisième place.

Une deuxième victoire d'affilée et une nette amélioration dans le jeu : le dimanche après-midi des Lillois n'est pas loin d'être idéal. Une semaine après une victoire à l'arrache (2-3) sur le pelouse d'Ajaccio, les Dogues ont entendu les critiques de leur entraîneur, René Girard, cette semaine, et ont largement corrigé le tir. C'est le Montpellier de Roland Courbis, pourtant invaincu en Ligue 1 en 2014, qui a fait les frais du renouveau nordiste. Victorieux après un match maitrisé de bout en bout, le Losc reste plus que jamais accroché à sa troisième place. En s'imposant (2-0) ce dimanche, il a aussi mis les choses au clair : ce n'est pas encore cette fois que l'AS Saint-Etienne, qui le talonne au classement, la délogera du podium.

Les Dogues n'ont pas tardé à prendre les choses en main. Balmont, d'un coup-franc côté droit, dépose le ballon sur la tête de Basa. Le Monténégrin, capitaine en l'absence de Mavuba, profite d'un marquage inexistant pour ouvrir la marque à la 18e. Montpellier réagit grâce à Congré, de la tête, qui oblige Enyeama à se déployer (27e), mais la maîtrise est indiscutablement nordiste.

Au milieu, le trio Balmont-Gueye-Delaplace s'entend à merveille et ratisse tous les ballons. Sidibé, de loin, butte d'abord sur Jourdren avant que Lille ne double la mise. Après une tête de Rozenhal sur la barre, Nolan Roux (57e) suit bien et inscrit son premier but depuis début décembre. Une vraie délivrance pour l'attaquant lillois qui vient valider le succès des siens. Amorphe en janvier, poussive en février, l'équipe de René Girard confirme avec cette victoire qu'elle compte bien s'accrocher coûte que coûte à la troisième place. Le Losc s'est remis en selle et il aura l'occasion de confirmer son retour en forme samedi, avec une deuxième réception d'affilée, face à Nantes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter