Le président du Bayern condamné à trois ans et demi de prison ferme

Le président du Bayern condamné à trois ans et demi de prison ferme

DirectLCI
FOOTBALL - Le président du prestigieux club de football allemand du Bayern Munich, Uli Hoeness, a été condamné jeudi à trois ans et demi de prison ferme pour avoir fraudé le fisc de plus de 27 millions d'euros.

On savait qu'il risquait très gros au regard de la législation allemande. Cela n'a pas loupé : ce jeudi, Uli Hoeness, le président du Bayern Munich, a écopé d'une peine de trois ans et demi de prison ferme pour fraude fiscale. Jugé depuis lundi pour avoir dissimulé à l'administration 3,5 millions d'euros (un délit déjà passible de prison ferme), le roi de la saucisse a, en outre, vu dans le courant de la semaine un témoin révéler à la barre qu'il avait "omis" de verser 27,2 millions en tout et pour tout depuis 2003.

Son avenir à la tête du Bayern hypothéqué

Résultat : le parquet de Munich a requis ce jeudi matin cinq ans et demi de prison ferme contre Hoeness. Qui, comme d'autres fraudeurs, avait plaidé coupable dans l'espoir de s'attirer une certaine clémence. Raté : "Les conditions d'une auto-dénonciation valide ne sont pas réunies", avait prévenu le procureur Achim von Engel. S'il a, jusqu'ici bénéficié, du soutien indéfectible des actionnaires, des dirigeants et des fans du club, sa condamnation à une peine de prison ferme pourrait remettre en cause son maintien à la tête de la présidence du Bayern. Il dispose cependant d'une semaine pour interjeter appel.

Plus d'articles

Sur le même sujet