Le PSG est-il déjà champion de France ?

Le PSG est-il déjà champion de France ?

DirectLCI
LIGUE 1 - Vainqueurs de l'OM dimanche soir (2-0), les Parisiens comptent désormais huit points de plus que Monaco. Une avance confortable, qui semble déjà assurer un second titre d'affilée au PSG.

Les contradicteurs se font rares. Tant pis pour le suspense, les autres clubs et la glorieuse incertitude du sport, mais il faut l'avouer, début mars, le football français a une idée très claire du prochain vainqueur du Championnat : le PSG. Car après son succès lors du Clasico face à Marseille dimanche soir (2-0) , le club de la capitale compte désormais huit points d'avance sur son dauphin Monaco, battu à Saint-Etienne (0-2).

Un gouffre que personne ne semble en mesure de combler si l'on en croit Reynald Pedros, l'ancien joueur de Nantes et l'OM. "Paris a quasiment plié le Championnat, nous explique celui qui est désormais consultant pour Canal+ . Avec huit points d'avance, voire neuf si l'on prend en compte la différence de buts (permettant de départager deux équipes à égalité de points, ndlr), je ne vois comment le titre pourrait échapper aux Parisiens."

"Le PSG est tellement au-dessus qu'il va pouvoir gérer"

Un second trophée d'affilée, une première dans l'histoire du club, que même les échéances de la Ligue des champions ne pourraient empêcher. Presque qualifié pour les quarts de finale, à la faveur d'un match aller remporté 4-0 face au Bayer Leverkusen (retour le 12 mars) , le PSG peut voir venir. "Même si Paris va en finale, cela ne fait que quatre matches supplémentaires à jouer, poursuit l'ancien milieu offensif. Ils sont tellement au-dessus en L1 qu'ils pourront même faire tourner et gérer."

Pas de scénario catastrophe à prévoir, donc, identique - ou presque - à celui qu'avait connu Lens au cours de la saison 2001-2002. Les Nordistes comptaient six points d'avance à onze journées de la fin, mais s'étaient fait coiffer sur le poteau par Lyon lors de l'ultime journée, après une défaite à Gerland. Mais les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic ont un calendrier moins piégeux puisque, s'ils continuent sur leur rythme, ils devraient être sacrés bien avant un déplacement périlleux à Lille le 10 mai, à l'occasion de l'avant-dernière journée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter