Le PSG peut-il tout perdre ?

Le PSG peut-il tout perdre ?

Football
DirectLCI
LIGUE 1 – Eliminés en Ligue des champions mardi dernier et battus par Lyon dimanche soir, Paris vit une semaine très compliquée. Tellement que se demander si les hommes de Laurent Blanc peuvent finir la saison sans le moindre titre ne paraît plus seulement relever de la science-fiction.

Le scénario paraît aussi improbable qu'il serait catastrophique. Pourtant, après la semaine épouvantable vécue par le PSG , la possibilité de voir les champions de France en titre vivre une fin de saison pénible prend de l'épaisseur. Depuis l'élimination en quart de finale de la Ligue des champions mardi à Chelsea et la défaite de dimanche face à Lyon en Ligue 1 , Paris est au centre des critiques. Fini les louanges autour du beau jeu parisien et celles concernant la gestion du vestiaire en main de maître par Laurent Blanc. Désormais, l'heure est à la défiance.

Pour la première fois de la saison, et même si le président Nasser al-Khelaïfi a affirmé que la défaite à Londres "ne change rien à la situation" de Blanc, l'avenir de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France semble remis en question par l'actionnaire qatari : en Angleterre, le Daily Telegraph , affirme depuis lundi que la piste Arsène Wenger (Arsenal) à Paris est relancée, tandis qu'en Espagne, Marca a annoncé le week-end dernier que les dirigeants qataris apprécient beaucoup le profil de Diego Simeone (Atlético Madrid).

Lyon en finale puis Evian dans la foulée

Dans ce contexte, la finale de la Coupe de la Ligue, samedi prochain face à l'OL…, revêt une importance qui n’existait pas il y a encore une semaine. En cas de nouveau revers, les coéquipiers de Blaise Matuidi prendraient un coup supplémentaire derrière les oreilles, et vu comment ils réagissent à leur élimination en Coupe d'Europe , ils pourraient encore perdre du terrain en Championnat. Bien évidemment, le PSG a une avance très confortable en tête de la Ligue 1 (10 points de plus que Monaco et cinq matches à jouer), à condition de la conserver…

Car quelques jours après la finale de la Coupe de la Ligue, le leader va recevoir Evian en match décalé de la 34e journée (mercredi 23 avril à 18 h 30), la seule équipe française avant lui contre qui ils ont perdu cette saison (2-0, le 4 décembre dernier). Cet enchaînement de matches couperet pourrait bien coûter cher à un PSG encore convalescent et privé de Zlatan Ibrahimovic vraisemblablement pour encore quinze jours.

"On doit surtout se concentrer sur les objectifs du club"

D'ailleurs, après la défaite contre Lyon, l'entraîneur n'a pas nié la complexité de la nouvelle situation parisienne : "On pensait qu'on avait évacué cette élimination en Ligue des champions, mais le match de ce soir (dimanche), ce n'était pas le cas. Il va falloir le faire vite car on a une finale de Coupe à préparer. On doit surtout se concentrer sur les objectifs du club."

Mais que Blanc se rassure, il a l'histoire et les mathématiques pour lui. Jamais une équipe n'a lâché la tête de la L1 alors qu'elle comptait autant de points d'avance à cinq journées du terme. Car pour être à nouveau sacré champions de France, les Parisiens n'ont désormais besoin que de cinq petits points, et ce, même si Monaco gagnait tous ses matches. Un cap atteignable même par un PSG fragilisé .

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter