Le PSG va devoir oublier Cabaye et tenter Pjanic

Le PSG va devoir oublier Cabaye et tenter Pjanic

DirectLCI
MERCATO - Si Cabaye et Pjanic sont les priorités du PSG pour renforcer son milieu de terrain durant le marché hivernal des transferts, qui fermera ses portes le 31 janvier, ces deux dossiers présentent bien des difficultés. Qui pourraient pousser Paris à considérer d'autres options.

Blanc l'a dit et redit : il veut un milieu de terrain supplémentaire n'ayant pas disputé la Ligue des champions cette saison, en plus d'avoir un passeport européen (le PSG compte déjà quatre joueurs extra-communautaires, le nombre maximum autorisé). On pense forcément à Yohan Cabaye et le coach parisien ne dit pas non. Mais, à cinq mois du Mondial, l'intéressé n'a pas envie de quitter un club où il bénéficie d'un statut d'intouchable pour en rejoindre un autre où son temps de jeu risque de fortement diminuer. Dans l'idéal, l'international français préfèrerait partir cet été, sachant qu'Arsenal et Manchester United seront également à l'affût et que l'Angleterre lui convient mieux.

Trois autres Français ciblés par le PSG

Le PSG, qui s'active en coulisses depuis plusieurs jours pour recruter dès cet hiver, va donc devoir changer son fusil d'épaule. Sa nouvelle cible : Miralem Pjanic, qualifié d'"excellent joueur" par Nasser Al Khelaïfi, le prédisent parisien. Le milieu romain a déclaré sa flamme au club parisien dimanche dans Téléfoot , et son club vient de recruter Nainggolan et Bastos... Surtout, son contrat se termine dans 18 mois et l'ex-Lyonnais refuse de prolonger. La Roma a donc tout intérêt à le vendre au plus tard cet été. Mais en janvier, il peuvent espérer en tirer plus de 20 millions d'euros, ce qui ne sera plus le cas dans six mois.

Si d'aventure les Italiens se montraient intransigeants en janvier, Paris se tournerait alors de nouveau vers une piste française. Les noms de M'Vila, Guilavogui et Capoue, qui n'ont pas encore été contactés, reviennent en effet avec insistance. Celui du Sévillan Rakitic aussi. À moins que les Qataris n'optent finalement pour l'option plus offensive qu'ils privilégiaient à l'origine, contre l'avis de Blanc. Mardi soir, Juan Mata, désireux de retrouver une place en équipe d'Espagne d'ici au mois de juin, a demandé un bon de sortie aux dirigeants de Chelsea. Lesquels ont accepté de le laisser partir, à la seule condition qu'il ne rejoigne pas un autre club anglais. Les Blues, bien décidés à ne pas céder Hazard au PSG cet été, peuvent d'ailleurs voir dans ce transfert éventuel un moyen de conserver leur joyau belge.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter