Le Real Madrid remporte la Supercoupe d'Europe et impressionne déjà

Football
DirectLCI
GALA - Pour cette rencontre 100 % Liga, qui a opposé le vainqueur de la Ligue des champions au lauréat de la Ligue Europa, le Real Madrid a fait respecter la hiérarchie en s'imposant 2-0 mardi soir face au FC Séville. Un premier trophée cette saison déjà marqué du sceau d'une équipe fortement renforcée lors du mercato d'été et d'un doublé de Cristiano Ronaldo.

Et dire qu'ils sont encore en rodage. Quelques semaines après l'arrivée de deux stars de la dernière Coupe du monde (Toni Kroos et James Rodriguez), le Real Madrid montrait au monde, face au FC Séville en Supercoupe d'Europe, le nouveau visage de son équipe encore plus Galactique. Car oui, les Merengues vont être meilleurs que la saison dernière, durant laquelle ils avaient remporté la Ligue des champions. C'est en tout cas la promesse qu'ils ont fait mardi soir à Cardiff.

Car si la fameuse "BBC" (Karim Benzema, Gareth Bale et Cristiano Ronaldo) a maintenant l'habitude de jouer ensemble, elle vient d'être épaulée de talents supplémentaires. Un update à 115 millions d'euros (90 pour Rodriguez et 25 pour Kroos) qui porte déjà ses fruits et qui laisse augurer de très bons mois à venir pour le Real. Car Séville, battue 2-0, peut en témoigner, les Merengues jouent déjà très très bien : Kroos joue les métronomes, Rodriguez, même encore un peu timide, offre de nouvelles solutions et la BBC est toujours aussi imprenable.

Un milieu de terrain incroyablement technique

Pour preuve, sur l'ouverture du score, c'est Bale qui a délivré une merveille de centre pour Ronaldo (1-0, 30e minute). Et avant ça, le Real s'était procuré de nombreuses occasions (14e, 18e, 27e...) et avait surtout développé un jeu déjà séduisant. A croire que le système mis en place par Carlo Ancelotti, un 4-2-3-1 doté un milieu de terrain incroyablement technique avec Modric, Kroos et Rodriguez, a déjà été adopté par tout le monde. Ainsi, à peine le retour des vestiaires sifflé, CR7 a définitivement tué le suspense, sur une passe décisive de Benzema (2-0, 49e).

L'addition aurait mérité d'être encore plus corsée, Benzema (64e),  Rodriguez (67e), Bale (90e + 2) ayant eu l'occasion d'aggraver la marque. Qu'importe, le Real a suffisamment fait forte impression pour son premier match officiel et son premier trophée de la saison. Et si on ajoute à cela le fait d'avoir même vu Iker Casillas réaliser trois beaux arrêts (20e, 35e et 89e), on peut affirmer que la soirée a été parfaite pour Madrid.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter