Les banderoles ant-QSI des supporters de l'ASSE ont particulièrement agacé le PSG

Les banderoles ant-QSI des supporters de l'ASSE ont particulièrement agacé le PSG

DirectLCI
AGACEMENT – Les nombreuses banderoles anti-PSG déployées par les supporters de l'AS Saint-Etienne dimanche soir ont déplu aux dirigeants du club de la capitale qui ont tenu à le faire savoir à Frédéric Thiriez. Ce dossier devrait être traité ce jeudi par la commission de discipline de la LFP.

"2 minutes du silence comme au Parc des Princes, 2 minutes pour montrer aux Qataris ce qu'ils ont fait à Paris, liberté pour les Ultras", "Le Parc est devenu un cimetière. Vous n'emporterez pas votre argent au paradis. Pray for Paris", "Argent sale accepté, libertés bafouées, classes populaires écartées, bienvenue au PSG". Voici quelques-unes des banderoles déployées par les supporters de l'AS Saint-Etienne, dimanche soir à Geoffroy-Guichard.

Si les anciens abonnés du Parc des Princes ont apprécié l'hommage des fans stéphanois, du côté de la direction parisienne, on a grincé des dents devant ces nombreux messages remettant en cause la politique du PSG et le virage entamé depuis 2010 avec l'apparition du plan Leproux, entraînant la dissolution des associations de supporters (Auteuil et Boulogne).

Saint-Etienne reconnaît "une défaillance"

Alors qu'il n'avait pas fait le déplacement dans le Forez dimanche soir, Nasser Al-Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain, a rapidement pris connaissance de ces banderoles qui lui ont particulièrement déplu, et il n'a pas hésité à faire remonter l'information auprès de Frédéric Thiriez, le président de la LFP, qui devrait ouvrir une instruction durant la commission de discipline de jeudi, selon L'Equipe, et de Bernard Caïazzo, son homologue stéphanois.

Ce dernier s'est d'ailleurs étonné que ces banderoles anti-PSG aient pu être introduites aussi facilement dans l'enceinte de Geoffroy-Guichard. Le responsable de la sécurité et de l'organisation du club, Samuel Rustem, a d'ailleurs reconnu "une défaillance" au niveau des fouilles effectuée par les stadiers. "Une enquête interne est en cours pour déterminer qui a fauté car on ne nous a pas signalé certaines banderoles, comme le veut pourtant la procédure. Nous prendrons nos responsabilités."

EN SAVOIR +
>> Les banderoles des supporters stéphanois ont fait le spectacle

>> EN DIRECT - PSG-Lorient suivez en live le match mercredi dès 20h45  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter