Les bonnes raisons de Yohan Cabaye pour rejoindre le PSG

Les bonnes raisons de Yohan Cabaye pour rejoindre le PSG

Football
DirectLCI
TRANSFERT - Depuis mercredi, Yohan Cabaye est un joueur du Paris Saint-Germain. L'international français n'a pas choisi la facilité en signant dans le club champion de France en titre. Il le sait et c'est - entre autres - pour ça qu'il est venu.

Le PSG a réussi son coup. Mercredi, Laurent Blanc a réalisé son rêve de faire venir Yohan Cabaye à Paris. L'ancien Lillois, "après deux ans et demi extraordinaire" à Newcastle retrouve la L1. Et ce qu'il se fait de mieux en France. Au cours des trois ans et demi que prévoit son contrat, et outre une augmentation de son salaire (il gagnait près de 3,5 millions d'euros par saisons outre-Manche), le champion de France 2011 compte "gagner des titres. Le PSG m'offre cette opportunité. C'est ça la finalité. Retrouver Blanc est évidemment un grand plus, même si ça ne me garantit pas un temps de jeu", a-t-il confié mercredi lors de sa présentation officielle au Parc des Princes. 

Il est là pour apprendre

Et à Paris, il s'agira de son premier challenge. Malgré près de 200 matches en L1 (190 exactement) et 79 matches en Premier League, Cabaye débarque dans un secteur de jeu où la concurrence fait rage. L'homme protée du milieu de terrain des Magpies – capable d'évoluer en sentinelle ou en 10 - n'a pas choisi la facilité.

A 28 ans et à six mois de la Coupe du monde, l'international français devra jouer des coudes pour se faire une place entre Motta, Verratti, Matuidi, Rabiot, Pastore. Sachant que Laurent Blanc s'étant déjà félicité d'avoir trouvé sa triplette infernale, en l’occurrence : Motta-Verratti-Matuidi. Rien d'insurmontable pour le natif de Tourcoing : "Etre dans un très grand club européen, ça veut dire avoir de la concurrence à chaque poste. Le milieu ici est très bon mais j'ai mes qualités. A moi d'aller chercher le temps de jeu. La concurrence va me faire avancer." Et de déclarer sa flamme à l'Italien Thiago Motta, dont il envie la mentalité de la gagne.

Il veut convaincre les sceptiques

En admettant que Cabaye s'adapte – comme il l'a fait à la vitesse grand V du côté de Newcastle –, et parce que le PSG est toujours en course dans trois compétitions (L1, Ligue des champions, Coupe de la Ligue), il lui faudra aussi convaincre les sceptiques. Son autre défi. Car il est loin d'arriver en terrain conquis. Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva, auraient fait part de leurs doutes quant au niveau du Français.

Bien que Blanc ait catégoriquement nié que les deux tauliers du vestiaire du PSG ont savonné la planche de Cabaye, celui-ci a bien l'intention de montrer qu'il vaut bien les 25 millions d'euros que le PSG aurait déboursés : "Je ne sais pas si c'est vrai. Chacun est libre de penser ce qu'il veut. Mais s'il y a un endroit où je veux montrer que je peux faire partie de cette équipe, c'est sur le terrain. " L'occasion ne se fera pas attendre trop longtemps puisque Verratti est suspendu pour la réception de Bordeaux au Parc des Princes. Le moment idéal pour présenter la nouvelle recrue et lui donner ses premières minutes de temps de jeu sous ses nouvelles couleurs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter