Les entraîneurs Mancini et Mourinho règlent leurs comptes

Les entraîneurs Mancini et Mourinho règlent leurs comptes

DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS - L'avant-match du Galatasaray-Chelsea de ce mercredi soir a donné lieu à une savoureuse joute verbale entre les deux coaches, Roberto Mancini et José Mourinho, qui se haïssent cordialement depuis plusieurs années.

Un match de foot abrite toujours son lot d'histoires. Celui qui oppose Galatasaray à Chelsea mercredi soir, en 8e de finale aller de la Ligue des champions, n'échappe pas à la règle. Il y a, bien sûr, les retrouvailles des Stambouliotes Didier Drogba et Wesley Sneijder avec le coach des Blues, qui les a fait roi il n'y a pas si longtemps, José Mourinho. Mais il y a surtout celles entre les deux entraîneurs, ledit Mourinho et Roberto Mancini, qui ne s'apprécient guère. Et qui se sont chargés de le rappeler à la face du monde quelques heures avant la rencontre à la Türk Telekom Arena.

Le différend date de l'été 2008, moment où le Portugais a succédé à l'Italien sur le banc de l'Inter de Milan. Auparavant, Mancini avait occupé le poste pendant quatre ans, remportant trois Scudetti avant d'être poussé vers la sortie. Un épisode qui lui laisse encore un goût amer. "Mourinho a gagné la Ligue des champions avec l’Inter (en 2010, ndlr) parce qu’il avait hérité d’une bonne équipe. Quand moi je suis arrivé à l’Inter, elle jouait très mal, et c'est moi qui ai changé cette équipe", a lâché l'entraîneur de Galatasaray dans les colonnes du London Evening Standard .

Mourinho : "Mancini a donc dirigé une équipe composée de cinq joueurs"

"C'est drôle, c'est drôle, a très vite réagi le Mou après avoir lu cette déclaration (de guerre). C'est drôle parce que dans l'équipe que j'ai alignée en finale de la Ligue des champions, il y avait Lucio, Thiago Motta, Diego Milito, Samuel Eto'o, Goran Pandev et Wesley Sneijder. Sur mes onze joueurs, il y en a six avec qui il n’a pas travaillé. Il a donc dirigé une équipe composée de cinq joueurs, puisque je me suis appuyé sur seulement cinq joueurs de son équipe précédente."

Il faut dire que, question répartie cinglante et prédécesseurs aigris, le Special One en connaît un rayon. Sa première arrivée sur le banc de Chelsea, à l'été 2004, avait précipité le départ de Claudio Ranieri (aujourd'hui à Monaco). Lequel eut ensuite l'audace de déclarer qu'il avait "posé les bases" des deux titres de champion d'Angleterre remportés par le Portugais avec les Blues en 2005 et 2006. Réplique immédiate de Mourinho le polyglotte : "Ranieri a passé quatre ans à Chelsea et, avec son anglais, il sait tout juste dire 'good morning'." Vivement le Monaco-Chelsea de la saison prochaine.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter