Les footballeurs iraniens interdits de selfies avec des supportrices

Football

SANCTION - Tandis que la Coupe d'Asie des nations se déroule en Australie, les joueurs iraniens viennent de s'attirer les foudres de leur Fédération. En effet, depuis le début de la compétition, ils publient sur les réseaux sociaux des photos où ils sont en compagnies de femmes... Ce qui leur est désormais interdit.

On a connu plus souple. En Australie pour plusieurs semaines afin de disputer la Coupe d'Asie des nations (du 9 janvier au 31 janvier), les joueurs de l'équipe iranienne semblent prendre du bon temps. Sur les terrains, la Melli est qualifiée pour les quarts de finale, mais aussi en dehors. Ainsi depuis le début de la compétition, plusieurs joueurs de Carlos Queiroz ont en effet publié sur les réseaux sociaux des photos où ils se trouvaient en charmante compagnie.

Au Brésil, les joueurs étaient surveillés par l'ambassade d'Iran

Des ies avec des supportrices qui n'ont pas du tout plu à la Fédération iranienne qui vient d'interdire la pratique. "J'en ai parlé au sélectionneur et lui ai expliqué que ce n'était plus possible, a notamment expliqué le président de la Fédé, le président de la Fédération Ali Akbar Mohamedzade. J'ai vu plusieurs photos qui vont à l'encontre de nos principes moraux."

Une réaction rigoriste, qui fait écho à l'attitude de l'Iran durant la dernière Coupe du monde. Dans le pays, la retransmission des matches de la sélection était interdite pour éviter toute effusion de joie. Au Brésil, les joueurs de la Melli étaient placés sous la surveillance étroite du personnel de l'ambassade iranienne... En Australie, la vigilance du régime islamique a donc un temps semblé se relâcher. Jusqu'à cet avertissement d'Ali Akbar Mohamedzade : "Si les joueurs ne se tiennent pas à cette interdiction, nous nous verrons obligés de prendre des sanctions".

EN SAVOIR +
>> L'Iran, une sélection sous haute surveillance
>> La Melli lave son linge sale en famille

Lire et commenter