Les larmes de Sagnol après le but de Cheik Diabaté

Football

LIGUE 1 – Sous le feu des critiques après ses propos sur les joueurs africains, Willy Sagnol a retrouvé les terrains ce samedi avec la victoire de Bordeaux face à Lens (1-2). Sur son but, le Malien Cheik Diabaté s'est jeté dans les bras de son entraîneur, qui a craqué.

La semaine passée avait forcément laissé des traces. Très critiqué et obligé de se justifier après ses propos polémiques sur "le joueur typique africain", Willy Sagnol retrouvait enfin les terrains avec Bordeaux. Une victoire 2-1 face à Lens qui permet aux Girondins de se hisser à la troisième place du Championnat mais sans doute aussi au technicien de sans doute tourner la page.

Tous les Bordelais autour de Sagnol

Car s'il fallait un point final à cet épisode qui a ébranlé le football français, ce serait sans doute l'image des Bordelais enlaçant leur coach. Une initiative prise par le Malien Cheik Diabaté qui, après son but (2-0, 40e), a entraîné ses coéquipiers vers le banc de touche afin de tous se jeter dans les bras de Sagnol. Une volonté par ce geste d'apporter sa réponse à la polémique et sans doute de la clôre.  

EN SAVOIR + 
>> Patrick Braouezec : "Les propos de Sagnol sont le reflet d'un mal profond dans notre société"
>> Willy Sagnol évoque "les caractéristiques du joueur typique africain"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter