Les matchs arrêtés pour injures discriminatoires seront perdus sur tapis vert, annonce la FIFA

Football
CHANGEMENTS - La FIFA a dévoilé jeudi son nouveau règlement disciplinaire qui entrera en vigueur lundi prochain. Dans ce texte, l'instance mondiale annonce que les rencontres arrêtées pour injures discriminatoires seront désormais perdues sur tapis vert pour l'équipe dont les supporters sont responsables des incidents.

Après la LFP et la LICRA en début de semaine, c'est au tour de la FIFA de prendre le problème de la discrimination dans les stades à bras-le-corps. Selon son nouveau règlement disciplinaire annoncé jeudi et qui doit entrer en vigueur lundi prochain, l’instance mondiale du football va sanctionner plus sévèrement les injures discriminatoires dans les stades où les rencontres sont interrompues. Les matchs seront désormais donnés perdus sur tapis vert.

"Sauf circonstances exceptionnelles, si un match est définitivement arrêté par l'arbitre à cause de comportements racistes et/ou discriminatoires, il sera déclaré perdu sur tapis vert", prévoit le texte. L’équipe sanctionnée par cette défaite sur tapis vert sera celle dont les supporters sont responsables des incidents.


Autre nouveauté, la FIFA précise désormais le champ des injures et comportements considérés comme discriminatoires. Cela concerne les insultes visant "la couleur de peau, l'origine ethnique, géographique ou sociale, le sexe, le handicap, l'orientation sexuelle, la langue, la religion, les opinions politiques, la fortune, la naissance ou tout autre statut". A l’heure actuelle, après un avertissement du speaker et une suspension du match, l’arbitre a le droit d’arrêter définitivement la rencontre si des incidents de ce type se produisent.

Les matchs sous l'autorité de la FIFA uniquement concernés

Si cette nouvelle règle pourrait s’appliquer lors d’une rencontre de Coupe du monde, elle concerne uniquement les matchs estampillés FIFA. Ainsi, les rencontres se déroulant dans le cadre des éliminatoires pour l’Euro-2020, qui ont notamment été le triste spectacle d’un comportement raciste à l’occasion d’un match entre le Montenegro et l’Angleterre en mars dernier, ne sont pas concernées.


La FIFA a annoncé par ailleurs le lancement d'un nouveau site internet "legal.fifa.com", qui publiera les principales décisions de ses instances disciplinaires et les différentes nominations.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter