Les négociations pour la prolongation de Cavani s’éternisent

Les négociations pour la prolongation de Cavani s’éternisent

MERCATO – Lié au PSG jusqu’en juin 2018, Edinson Cavani souhaiterait étendre son bail avec le club parisien. Mais les discussions n’avancent pas assez rapidement d’après L’Equipe et l’attaquant uruguayen est en position de force dans ces tractations.

En un été, tout a changé pour Edinson Cavani. Dans l’ombre de Zlatan Ibrahimovic durant trois saisons, il a profité du départ du Suédois pour enfin occuper le poste qu’il revendiquait depuis son arrivée à l’été 2013 : attaquant de pointe. Et malgré quelques tourments, notamment contre Metz (3-0) et Arsenal (1-1), la greffe semble avoir pris. "El Matador", 29 ans, compile les buts et truste les premières places des classements des meilleurs buteurs : en L1 (8 réalisations), en Ligue des champions (3, à égalité avec Messi, Agüero, Milik) et  des qualifications au Mondial 2018 de la zone Amsud avec l’Uruguay (7) grâce à un nouveau doublé pour l’Uruguay face au Venezuela (3-0), vendredi. 

Depuis le mois d’avril, selon L’Equipe, des négociations ont été lancées pour prolonger le contrat de Cavani, qui expire en juin 2018. Celles-ci auraient dû trouver un épilogue positif cet été mais Patrick Kluivert, alors fraîchement nommé "directeur du football", a mis un frein à ce dossier en ne programmant pas une réunion, fin août, avec la garde rapprochée de l’ancien Napolitain pour faire avancer les tractations. Une attitude qui trouve peut-être sa source, selon le quotidien sportif, dans le scepticisme du Néerlandais, en juillet, sur le réel niveau d’"Edi" à suppléer Ibrahimovic à la pointe de l’attaque parisienne.

La perspective d'une moins-value

Si le Paris Saint-Germain n’est pas inquiet outre-mesure concernant l’issue de ces discussions, le club parisien n’est pas en position de force. Sa marge de manœuvre est réduite pour réussir à attirer un grand nom dans une éventuelle optique de l’après-Cavani puisque les grands noms sont déjà bien installés dans leurs clubs respectifs : Luis Suarez (FC Barcelone), Antoine Griezmann (Atlético de Madrid), Robert Lewandowski (Bayern Munich), Sergio Agüero (Manchester City), Gonzalo Higuain (Juventus Turin).

De son côté, Cavani a pris ses aises et ses habitudes, notamment gastronomiques (restaurants argentins), dans la capitale française. "Nous comptons beaucoup sur Edinson, on souhaite qu’il poursuive son bail au PSG" a confié le champion de France à L’Equipe. Des paroles aux actes, il n’y a qu’un pas à franchir de la part des dirigeants parisiens et notamment de Patrick Kluivert. Sous peine de faire un terrible choix économique après avoir fait de l’Uruguayen le joueur le plus joueur cher de l’histoire de la L1 (64 millions d’euros) en 2013 et de réaliser une moins-value l’été prochain. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Hécatombe du Covid au Brésil : Bolsonaro va être lourdement incriminé

    VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

    EN DIRECT - "Il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer réplique aux attaques d'Eric Zemmour

    VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

    "Koh-Lanta" : Coumba et Namadia éliminés puis repêchés dans une ambiance électrique

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.