Liga : le Real de Zidane et Benzema remporte le titre et met fin au règne du Barça

Liga : le Real de Zidane et Benzema remporte le titre et met fin au règne du Barça
Football

FOOTBALL - Le Real Madrid a décroché jeudi 16 juillet le 34e titre de champion d'Espagne de son histoire : les Madrilènes se sont imposés 2-1 face à Villarreal, et sont désormais trop en avance sur le Barça pour être rattrapés. Un sacre qui doit beaucoup à deux Français : Karim Benzema et Zinédine Zidane.

En cette saison bouleversée par la pandémie due au coronavirus, qui a contraint la Liga à l’arrêt pendant trois mois, ce sacre-là aura à jamais un goût particulier. Jeudi 16 juillet, le Real Madrid de Zinédine Zidane a remporté le titre de champion d’Espagne, le premier depuis celui de 2017 conquis déjà par l’entraîneur français.

Après deux ans de règne de l'ennemi juré, le FC Barcelone, le Real a remporté son 34e titre de champion d’Espagne en battant Villarreal 2-1 pour la 37e journée grâce à un doublé de l'avant-centre français Karim Benzema. A une journée de la fin du championnat (dimanche), le Real ne peut plus être rattrapé par le Barça : les Catalans, battus 2-1 par Osasuna ce jeudi soir au Camp Nou, comptent sept points de moins que les Madrilènes, mathématiquement champions. Désormais, la bande à "ZZ" lorgne déjà sur la Ligue des champions, en août, pour un doublé.

"Je ne trouve pas les mots, car j'ai trop d'émotions en moi, a commenté Zidane après la victoire. C'est l'un des moments les plus importants de ma carrière. Vraiment. Car la Liga est très très dure. La preuve, il nous a fallu aller jusqu'à la 37e journée pour la remporter."

Zinédine Zidane "est béni des dieux", a exulté pour sa part le président du Real Madrid, Florentino Perez, au micro de Movistar+. J'espère qu'il sera des nôtres encore pour longtemps", a-t-il ajouté. 

Retour au sommet après un début de saison difficile

Déjà parvenu au statut de légende de la "Maison blanche" comme joueur, Zidane fait grandir le mythe en tant qu'entraîneur du "meilleur club du XXe siècle", selon un trophée décerné par la Fifa. Revenu au Real en mars 2019, après un premier mandat couronné de succès (2016-2018) puis neuf mois sabbatiques, le technicien marseillais de 48 ans avait repris une équipe à la dérive. En un an, il en a cependant fait une machine à gagner qui lui a offert son 11e titre sur 16 possibles.

Quand le Real était à la traîne en début de saison, son retour sur le banc merengue avait pourtant été remis en question par la presse espagnole et les supporters. Après le terrible 7-3 essuyé contre l'Atlético lors d'un match amical de présaison, le Real n'a remporté que cinq de ses neuf premiers matches de Liga. Mais après une défaite 1-0 contre le promu Majorque le 19 octobre, les Madrilènes ont lancé la machine, enchaînant 21 matches sans perdre. Et Zidane, avec ses cadres habituels (Karim Benzema, Sergio Ramos, Luka Modric, Toni Kroos) et des greffes réussies de nouveaux joueurs (Eden Hazard, Thibaut 

Courtois, Fede Valverde, Ferland Mendy, Rodrygo...), a fait taire les critiques qui pointaient son manque de sens tactique.

Lire aussi

Benzema, Ballon d'Or ?

Jeudi, un autre Français a rappelé à quel point il était précieux pour le club : Karim Benzema, auteur des deux buts de la victoire. Le premier a été inscrit à la 29e minute, après une récupération de Casemiro et une passe décisive de Luka Modric. Le second est un pénalty inscrit à la 76e minute, le 21e but en Liga de Benzema cette saison. L’avant-centre a parfaitement suppléé Cristiano Ronaldo (parti à la Juventus Turin en 2018) sur le front de l'attaque merengue, et talonne Lionel Messi au classement des meilleurs buteurs du championnat (23 buts pour Messi), au point d'être déjà cité parmi les candidats du Ballon d'Or 2020.

L'Europe est prévenue : Zidane a rebâti le Real. Prochain objectif donc, la Ligue des champions. Une compétition que l’entraîneur connaît bien, puisqu’il l’a remportée trois fois en trois ans, de 2016 à 2018.  Il leur faudra pour ça remonter le désavantage concédé face à Manchester City (2-1) en huitième de finale aller.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent