Ligue 1 - Au bout du bout, Rennes remporte le derby face à Guingamp (1-0)

Ligue 1 - Au bout du bout, Rennes remporte le derby face à Guingamp (1-0)

FOOTBALL - Les Rennais ont bien failli nourrir quelques regrets. Vendredi soir, le SRFC a été accroché par Guingamp pendant plus d'une heure 30 dans le derby, s'imposant finalement grâce à un contre fatal à la 92e minute (1-0, 8e j. de L1). Au classement, la troupe de Gourcuff grimpe dans la première partie de tableau avant les autres matches du weekend.

Ce fut loin d'être une sinécure mais le Stade Rennais a réussi sa mission : obtenir une quatrième victoire en autant de matchs à domicile depuis le début de la saison. Après avoir battu Nancy (2-0), Caen (2-0) et Marseille (3-2) pour ses trois premières sorties dans son Roazhon Park, la troupe de Christian Gourcuff a sûrement cru un moment que le voisin guingamp viendrait jouer les troubles-fête. Finalement, les festivités ont démarré à la fin du match, quand le jeune Adama Diakaby (20 ans) a conclu un contre éclair des Rouge et Noir (1-0, 90e+2). 

Servi parfaitement par le meneur polonais Kamil Grosicky, celui qui est entré à la 78e minute n'a eu qu'à placer son plat du pied pour inscrire son deuxième but de la saison (le premier marqué à Montpellier avait déjà permis à Rennes d'obtenir le seul point du SRFC à l'extérieur). "On va essayer d'accrocher les premiers rôles, on a un super coach et on travaille bien, a d'ailleurs commenté après le match le buteur du soir sur Canal + Sport. On reste humbles, mais on ne va pas s'arrêter-là."

Penalty arrêté, infériorité numérique gérée, Guingamp croyait pourtant tenir

Avant cette issue favorable, Rennes n'avait pourtant pas su profiter de la bévue de Moustapha Diallo dans les rangs guingampais. Auteur d'une faute évitable dans sa surface, le milieu défensif avait récolté un second carton jaune synonyme de rouge et offert par la même occasion un penalty aux locaux (64e). Mais dans cet exercice, Kamil Grosicky a échoué devant un Karl-Johan Johnsson inspiré (65e). 

Dans la même idée, les partenaires de Paul-Georges Ntep ont ensuite gaspillé une série de bonnes situations, se faisant même surprendre sur une offensive adverse... à 3 contre 1, finalement mal exploitée par Jimmy Briand (80e). Après sa défaite à Bastia (1-0) la semaine passée, c'est un nouveau coup dur pour l'En Avant Guingamp, dépassé au classement de deux points par son bourreau du soir. Un Stade Rennais qui a rejoint Paris, Bordeaux et Metz, avec treize unités, avant les autres rencontres de cette 8e levée. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

    Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

    EN DIRECT - Variant Omicron : le Royaume-Uni durcit ses conditions d'entrée pour tous les voyageurs

    En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

    VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.