Ligue 1 : à onze contre dix, Caen s’est sabordé contre Dijon (3-3)

Ligue 1 : à onze contre dix, Caen s’est sabordé contre Dijon (3-3)
Football

FOOTBALL – Le Stade Malherbe ne va pas mieux, loin s’en faut. Vendredi soir, le club caennais a été accroché chez lui par Dijon (3-3, 16e j. de L1) alors qu’il menait de deux buts et qu’il évoluait en supériorité numérique. Au classement, le SMC est toujours en grand danger.

Deux malades, aucun guéri, voilà comment l’on pourrait résumer la situation de Caen et Dijon après leur match spectaculaire à Michel-d’Ornano vendredi soir. En ouverture de la 16e journée de Ligue 1, Normands et Bourguignons ont proposé du jeu, inscrit une flopée de buts mais ils ont également affiché des lacunes parfois grotesques. 

La palme revient bien sûr au Stade Malherbe de Caen qui, après avoir mené 3-1 et joué en supériorité numérique pendant une grosse heure, a bien failli perdre face au promu dijonais en fin de rencontre. Par deux fois, Julio Tavares a manqué d’arracher la victoire pour le DFCO malgré des positions préférentielles (83e, 84e). Surtout, la troupe de Patrice Garande s'est totalement arrêtée de défendre en dépit d'un scénario favorable.

Le chef-d'oeuvre de Santini

A onze contre dix après l'exclusion d'Arnold Bouka Mouta pour deux gestes violents (29e, 31e), le SMC avait pourtant profité de ce fait de jeu pour prendre les devants avant la pause. Alors que le score était de 1-1 (buts d'Ivan Santini et de Pierre Lees-Melou), l'avant-centre croate s'était fendu d'un doublé après un contrôle orienté sensationnel (2-1, 37e). Six minutes plus tard, Yann Karamoh avait triplé la mise d'un tir croisé du gauche (3-1, 43e). 

Oui mais voilà, Caen, en position de barragiste avant le début du match (18e sur 20), a montré toutes les failles d'une équipe qui doute après la pause. Face à des Normands bien trop attentistes, Loïs Diony a alors relancé Dijon d'une frappe précise du droit (3-2, 59e), vingt minutes avant le but gag d'Alaeddine Yahia contre son camp (3-3, 80e). 

Comme indiqué plus haut, le sort aurait pu être pire pour les Caennais, lesquels restent englués en bas de tableau, à la 16e place. Dijon, avec un petit point de plus, n'est pas forcément mieux, mais le vécu de cette rencontre lui donnera peut-être davantage de motifs d'espoirs. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent