Ligue 1 : après la victoire lyonnaise à Leipzig, du répit pour Sylvinho ?

Football

SURSIS - Après sept matchs sans succès, l'OL de Sylvinho a relevé la tête mercredi soir en s'imposant sur la pelouse du RB Leipzig, pour le compte de la deuxième journée de la phase de poules de Ligue des champions (2-0). Un succès qui soulage côté lyonnais mais qui pourrait être remis en cause dès dimanche en cas de défaite face à Saint-Etienne.

Il y avait urgence. Ces dernières semaines, et ce après un début de saison prometteur avec deux démonstrations d’entrée en Ligue 1 à Monaco (3-0) et face à Angers (6-0), l’Olympique Lyonnais a vu sa machine se dérégler subitement. Résultat : sept matchs sans victoire, toutes compétitions confondues, et déjà trois défaites en championnat face à Montpellier, Paris et Nantes le week-end dernier.

Dans ce contexte, l’entraîneur brésilien des Gones, Sylvinho, intronisé cet été par son compatriote Juninho, nouvel homme fort du domaine sportif lyonnais, pouvait légitimement craindre pour sa place, la grogne des supporters se faisant de plus en plus sentir ces dernières semaines. Crainte balayée pour le moment. Ce mercredi, l'ex-latéral du FC Barcelone et Arsenal s’est offert un sursis en venant à bout du RB Leipzig sur sa pelouse, pour le compte de la deuxième journée de la phase de groupes de Ligue des champions (2-0).

Les joueurs derrière le coach

Si la situation était plus que délicate pour le coach rhodanien, les joueurs lyonnais ont assuré n'avoir jamais lâché leur entraîneur dans cette période difficile. "On pense au coach. Pour ce qu'il nous donne au quotidien, c'est mérité. Il vit pleinement son aventure, est très concerné, il vit à 200% la chose, bien aidé par Juni et le club. On essaie de faire de notre mieux et je pense que cette victoire, on peut lui dédier", a ainsi déclaré le portier lyonnais Anthony Lopes.

Même son de cloche du côté de Memphis Depay : "Les matchs que nous n’avons pas gagnés ne sont pas à cause du coach. Nous sommes les joueurs, nous devons prendre nos responsabilités. Tout le monde le sait. Nous sommes derrière le coach. Je suis très heureux pour tout le monde. Pour le coach, Juninho et les joueurs."

On a pris conscience de la situation dans laquelle on était ces derniers jours.- Lucas Tousart, milieu de terrain de l'OL.

"On a pris conscience de la situation dans laquelle on était ces derniers jours. Il n’y a pas eu que ce soir. On a fait des choses ensemble. On a vécu comme une équipe doit le faire. On a essayé de se dire les choses. Parfois ça ne fait pas plaisir mais ça permet de crever des abcès. Peut-être que c’est ça aussi qui nous a permis d’être performant ce soir. On a su être solidaire pour aller la chercher parce qu’en deuxième mi-temps c’était pas facile" a révélé Lucas Tousart. Les joueurs se seraient d'ailleurs réunis lundi soir lors d'un dîner organisé par Léo Dubois.

Si la victoire en terre allemande est un motif d'espoir pour la suite de la saison, le résultat doit néanmoins être nuancé par le manque de réalisme criant des joueurs du RB Leipzig, Timo Werner en tête, qui ont eu plusieurs fois l'occasion de faire la différence face à Anthony Lopes. Surtout, le sort de Sylvinho pourrait être remis en cause dès dimanche soir, en cas de revers face à son ennemi juré, l'AS Saint-Etienne, lors du derby tant attendu.

Voir aussi

A ce sujet, Léo Dubois a tenu à aborder le choc face aux Stéphanois dès le coup de sifflet final face à Leipzig, appelant ses partenaires à ne pas s'emballer après ce succès. "On a un match important dimanche et il va falloir continuer avec cet état d’esprit parce que c’est pas fini. J’espère que c’est le début d’une nouvelle aventure et qu’on va continuer comme ça." Réponse dès dimanche dans l'ambiance bouillante du Chaudron.

Lire et commenter