Kylian Mbappé suspendu pour trois matchs après son carton rouge face à Nîmes

Football
DirectLCI
VERDICT - La commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) s'est réunie ce mercredi pour examiner les cas de plusieurs joueurs, dont Kylian Mbappé, l'attaquant du PSG. Coupable d'un geste d'humeur sur Savanier en fin de match face à Nîmes samedi, le champion du monde écope de trois matchs de suspension.

Trois matchs de suspension ferme. Ce mercredi, la sanction est tombée pour Kylian Mbappé, dont le cas était examiné par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) après son carton rouge direct récolté samedi en raison d'un geste d'humeur sur le Nîmois Téji Savanier.


Pendant la rencontre opposant Nîmes au Paris Saint-Germain lors de la quatrième journée de Ligue 1, le champion du monde avait tout d'abord tutoyé la perfection en marquant un but de grande classe. Avant de dégoupiller dans les ultimes secondes après un contact rugueux avec le milieu de terrain des Crocos. Fauché au rond central alors qu'il filait à toute vitesse au but, le prodige de 19 ans s'était ensuite précipité sur son adversaire avant de le pousser dans un geste d'énervement. 


Mbappé est actuellement présent au rassemblement des Bleus pour les matchs face à l'Allemagne et les Pays-Bas en Ligue des nations.

Jusqu'à cinq matchs de suspension ?

Il s'agit du deuxième carton rouge du jeune homme en carrière, après celui récolté contre Rennes en demi-finale de Coupe de la Ligue le 30 janvier, pour une semelle infligée à Ismaïla Sarr. Il avait alors écopé de deux matches ferme de suspension. Selon le règlement de la LFP, sa "bousculade" aurait pu lui valoir jusqu'à cinq matches de suspension.

Si c'est à refaire, je le referai.Kylian Mbappé après Nîmes-PSG.

Après le match,  Mbappé s'était expliqué en zone mixte : "Si c'est à refaire, je le referai et je m'excuserai auprès de tous les supporters et de tout le monde." "Mais je ne peux pas tolérer ce genre de geste, ça n'a rien à faire sur un terrain de foot. La même faute où il y a intention de jouer le ballon, il n'y a pas de problème, mais il n'avait aucune intention de jouer le ballon, on l'a tous vu. Mais voilà, c'est pas grave, j'irai me défendre devant la commission (ndlr : de discipline)", avait-il ajouté.


Il s'était ensuite cependant rapidement excusé auprès de ses supporters le lendemain sur Twitter, expliquant que sa réaction gâchait la "belle victoire collective" du PSG. S'il ne verra pas les terrains de Ligue 1 avant un certain temps, le natif de Bondy pourra se consoler avec la perspective de jouer un choc européen face à Liverpool en Ligue des champions, le 18 septembre prochain, à Anfield.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter