Arrêt de la Ligue 1 : pourquoi rien n’est encore fixé pour les coupes d'Europe

Edouard Philippe l'a annoncé lors de sa déclaration sur le déconfinement ce 28 avril : les compétitions sportives ne pourront pas reprendre avant septembre. La saison est terminée pour la L1 et la L2 de football.
Football

HYPOTHÈSES - Jeudi, le bureau de la Ligue de football professionnel (LFP) a acté la fin de la saison de Ligue 1 et Ligue 2, figeant le classement en se basant sur le critère du ratio du nombre de points par match. Une décision qui a fait des heureux et des déçus. A moins que le mois d'août ne vienne tout bouleverser.

En l’espace de seulement deux jours, la saison 2019-2020 de Ligue 1 a vu son sort scellé. Tout d’abord avec l’annonce du Premier ministre mardi annonçant la fin de saison des sports professionnels, puis jeudi, avec la décision de la Ligue de football professionnel (LFP) d’acter l’arrêt définitif de la saison, avec un classement figé à la 28e journée.

Si le champion ne faisait guère de doute, le PSG comptant 12 points d’avance sur son dauphin, l’Olympique de Marseille, les candidats à l’Europe étaient encore nombreux avant ce sprint final des dix dernières journées. En l’état, le PSG et l’OM joueront la Ligue des champions la saison prochaine, quand le Stade Rennais disputera le tour préliminaire de la C1. La Ligue Europa est quant à elle être le terrain de jeu du LOSC, de l’OGC Nice et du Stade de Reims.

Les finales des coupes nationales en août ?

Cependant, tout pourrait être remis en cause en cas de tenue des finales de coupes nationales. En effet, lors de la conférence de presse téléphonique de la LFP, le directeur général Didier Quillot a envisagé la possibilité de jouer les finales de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue à huis clos début août, avec l’accord de l’UEFA et du gouvernement français.

"Si les finales de la Coupe de la Ligue et Coupe de France ont lieu début août, les places en Ligue Europa seront attribuées à leur vainqueur, si le vainqueur n’est pas Paris. La règle ne change pas", a ajouté le DG de l'instance. 

Encore une chance pour l'OL et Saint-Etienne ?

Quels seraient alors les scénarios possibles selon les vainqueurs de ces coupes domestiques ? Première hypothèse, le Paris Saint-Germain rafle tout. Dans ce cas, les finalistes, l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais, restent privés de Ligue Europa et l’OGC Nice et le Stade de Reims préservent leurs places. Un scénario semblable si les deux finales ne peuvent se jouer. En revanche, si le club de la capitale ne remporte qu’une des deux coupes, Reims, 6e du classement, devra dans tous les cas céder sa place.

Si l’AS Saint-Etienne remporte la Coupe de France, les Verts iront directement en phase de poules, Nice héritant du deuxième tour préliminaire de la Ligue Europa. Si l’OL remporte la Coupe de la Ligue, les Gones se qualifient pour le deuxième tour préliminaire, la phase de poules restant la propriété de l’OGC Nice. Si les deux ennemis jurés du bassin rhodanien venaient à remporter respectivement la Coupe de la Ligue et la Coupe de France aux dépens du PSG, Niçois et Rémois pourraient alors dire adieu à leurs rêves d’Europe.

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Enfin, existe l’hypothèse où l'une des deux finales ne peut se jouer. Si seule la finale de Coupe de France se joue, Nice sera européen, mais ira au deuxième tour préliminaire en cas de succès des Verts, héritant des poules si le PSG l’emporte. Si seule la finale de Coupe de la Ligue a lieu, l’OGC Nice ira en Ligue Europa. En cas de succès parisien face à l’OL, Reims est également qualifié. En revanche, si les Gones l’emportent, ces derniers prennent leur place au deuxième tour préliminaire.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent