LIGUE 1 - Avant Monaco-Lorient : mais où vont les Monégasques ?

Football

FOOTBALL – Départ de James Rodriguez, questions autour de l'avenir de Falcao, nouveau coach… C'est avec de nombreuses incertitudes que l'ASM lance sa saison de L1, ce dimanche soir contre Lorient, à Louis-II (21 heures).

Monaco manque-t-il d'ambition ? Attraction de l'été dernier avec un recrutement XXL, le club de la Principauté semble être rentré dans le rang à l'aune de l'exercice 2014-2015, qui commence soir contre Lorient (21 heures). Oubliée la folie dépensière de 2013 (plus de 145 millions d'euros). Cette année, l'ASM et ses dirigeants russes n'ont pratiquement pas lâché un kopeck.

Conséquence : en attendant la fermeture du mercato, le 1er septembre, aucune recrue de prestige n'est venue gonfler l'équipe. Equipe qui s'apprête pourtant à disputer la Ligue des champions. Et ce n'est pas les signatures du gardien néerlandais Maarten Stekelenburg, samedi, ou du milieu portugais Bernardo Silva, jeudi, qui viendront contredire cette affirmation.

''Le transfert de Falcao ? Cela ne dépend pas que de l'entraîneur…''

Pis, Monaco a vu une de ses vedettes, James Rodriguez, prendre la poudre d'escampette. Le meilleur buteur du Mondial (6 réalisations) a rejoint le Real Madrid pour 90 millions d'euros. A cette séparation, viennent s'ajouter celles d'Emmanuel Rivière (Newcastle), de Mounir Obbadi (prêté au Hellas Vérone) et d'Eric Abidal (Olympiakos). Des joueurs certes moins clinquants mais qui se sont montrés plutôt précieux la saison passée.

Autre source d'inquiétude : Falcao, évidemment. Les rumeurs prêtent toujours au gros poisson de l'été 2013 des envies d'ailleurs . Improbable il y a encore quelques mois, l'idée d'un éventuel départ de l'attaquant colombien semble avoir fait son chemin : ''Pour moi, c'est un joueur 'intransférable', expliquait le technicien de l'ASM, Leonardo Jardim […]. Mais cela ne dépend pas que de l'entraîneur''. Même son de cloche du côté de Valère Germain, coéquipier de Falcao : ''On ne se pose pas la question de son avenir. Mais s'il s'en va, on fera avec, on a des solutions.''

Leonardo Jardim adepte du beau jeu

Des solutions, oui, mais lesquelles ? Le nouvel entraîner de l'ASM, qui remplace l'Italien Claudio Ranieri a sans doute déjà sa petite idée. Jardim se sait, en tout cas, attendu au tournant. Inconnu du grand public, le Portugais promet du beau jeu. ''J'aime que mon équipe ait le ballon, qu'elle fasse circuler, qu'elle passe les latéraux, qu'elle presse l'adversaire à la perte du ballon et qu'elle joue très compacte, détaillait-il récemment en conférence de presse.''

Et le Lusitanien de conclure par une métaphore mélodieuse : ''J'aime qu'on s'entraîne avec le ballon. Le pianiste ne court pas autour de son piano.'' Une recette suffisante pour garantir un récital monégasque cette saison ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter