Ligue 1 : Brandao va faire appel

Ligue 1 : Brandao va faire appel

FOOTBALL - Suspendu six mois jeudi par la Commission de discipline de la LFP, le Bastiais Brandao ne va pas rester les bras croisés. Ce vendredi, son avocat a annoncé qu'il ferait appel de cette décision, qu'il considère comme "disproportionnée".

On n'a pas fini d'en entendre parler. Jugé jeudi soir pour son coup de tête sur le Parisien Thiago Motta , le 16 août dernier, Brandao ne veut pas enterrer l'affaire. Six mois de suspension c'est long, c'est même l'une des sanctions record en Ligue 1 , et l'attaquant brésilien du SC Bastia ne compte pas en passer par là. C'est un peu le message qu'il a fait envoyé par l'intermédiaire de son avocat, ce vendredi après-midi.

"Brandao a fait l'objet de provocations et d'insultes"

"Au regard des éléments du dossier, quelle que soit la gravité du geste qui, s’il est inexcusable, reste explicable, au regard des règlements de la LFP et du fait que le joueur a fait l’objet de provocations et d’insultes, sans qu’il y ait d’ITT, la sanction apparaît disproportionné, a déclaré Maître Olivier Martin à L'Equipe. Le joueur, dont la suite de la carrière peut être remise en cause par cette décision, a décidé de faire appel sans attendre la notification de la décision."

L'avocat de l'ancien Marseillais fait peut-être référence au risque que son actuel club corse le licencie pour faute grave. Il faut dire que Brandao, dont le salaire est important, n'a pour l'instant pas le droit de rejouer en Ligue 1 avant le 21 février 2015, date de la 27e journée. Rappelons par ailleurs qu'il sera jugé le 3 novembre prochain, cette fois-ci par un tribunal correctionnel pour "violences volontaires avec préméditation commises dans une enceinte sportive". Non, cette affaire est loin d'être terminée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Procès de Nordahl Lelandais : "Si j’avais accepté sa demande, peut être qu’on aurait évité un drame"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.