Ligue 1 : Claude Makelele et Bastia, c'est fini

Football

FOOTBALL - Sur un siège éjectable suite à la succession de mauvais résultats du SC Bastia, 19e de L1, Claude Makelele a été démis de ses fonctions par son club, jeudi. L'ancien adjoint de Laurent Blanc au PSG est le premier entraîneur du Championnat à être remercié.

Samedi, Claude Makelele se disait ''encore entraîneur du SC Bastia'' et annonçait vouloir ''se remettre vite au travail pour trouver des solutions''. Mais la défaite de son équipe à Guingamp (1-0) et son classement, 19e, n'augurait rien de bon. Ce lundi, l'entraîneur du club corse, battu six fois en 12 journées a donc été démis de ses fonctions par ses dirigeants, qui l'ont annoncé dans un communiqué publié sur le site Internet.

''Le comité directeur du SCB informe l'ensemble de ses supporters et ses partenaires qu'à compter de ce jour, M. Claude Makelele n'est plus l'entraîneur général du Sporting Club de Bastia, est-il écrit. Dès cet après-midi (lundi), la séance d'entraînement sera assurée par Ghislain Printant (directeur de la formation, ancien adjoint d'Aimé Jacquet à Montpellier) et Hervé Sekli (adjoint) et ce jusqu'à la nomination du prochain entraîneur général.''

Antonetti successeur désigné?

L'ancien adjoint de Carlo Ancelotti puis de Laurent Blanc au PSG, qui avait tenté l'aventure en solo cet été en rejoignant Furiani, est le premier technicien démis de ses fonctions cette saison en Ligue 1. Il avait gagné du sursis avec le succès à Nice (1-0, 10e journée), où l'affaire du drapeau corse avait renforcé l'unité autour du club . Mais les défaites successives face à Monaco et en Bretagne samedi ont rendu la situation trop précaire pour ses dirigeants, qui se sont réunis dimanche après-midi pour prendre leur décision.

Ceux-ci étudient désormais de nouvelles pistes pour le remplacer. Le nom de Frédéric Antonetti, entraîneur du Sporting de 1994 à 1998 puis de 1998 à 2001, revient avec insistance. Le nouveau coach n'aura que peu de temps pour s'adapter : Bastia reçoit Montpellier (9e), samedi, pour un match crucial. Le SCB, qui compte 10 points en 12 journées (2 victoires), réalise le pire début de saison de son histoire.

Lire et commenter