Ligue 1 : comment l’OGC Nice s’apprête à vivre son premier match post-attentat du 14 juillet

Football
COMMÉMORATION – Dimanche à 17h, l’OGC Nice entamera sa saison de Ligue 1 avec la réception du Stade Rennais. Un premier match où il sera forcément question de l’attentat du 14 juillet. Outre des maillots spéciaux, le club et les supporters ont prévu de marquer le coup.

"Il y a une énigme chez nous, c’est la réaction du public après l’attentat du 14 juillet", pointe Jean-Pierre Rivère, président de l’OGC Nice, interrogé ce jeudi, dans les colonnes de L’Équipe, au sujet de l’affluence attendue dans les stades français lors de la saison qui s'ouvre ce week-end, consécutive à l’Euro 2016. Pour leur premier match officiel après l’attaque qui a fait au moins 85 morts sur la Promenade des Anglais (40 personnes restent hospitalisées, dont 11 en réanimation), les Aiglons affrontent le Stade Rennais dimanche, à 17h, en ouverture de la Ligue 1. À cette occasion, ils arboreront un maillot spécial, révélé mercredi soir par le Gym. Et les Bretons, d’ailleurs, viennent d’annoncer ce jeudi qu’ils feront de même. Mais ce ne sera qu’une partie de l’hommage prévu.

Cela semble être un détail mais, si les Niçois troqueront leurs habituelles rayures rouges et noires contre une tunique blanche, tandis que Rennes jouera en rouge comme à domicile, ce n’est pas anodin. Le blanc est la couleur qu’a choisie l’OGCN pour porter son deuil : tous les supporters ont effet été invités à se rendre au stade habillés ainsi, et des tifos exclusivement immaculés recouvriront les tribunes durant l’entrée des joueurs, qui devra se faire dans le silence jusqu’à la minute de recueillement, au milieu de morceaux de ciels éparpillés sur la pelouse. Avant cela, le nom de chacune des 85 victimes sera cité par le speaker pendant qu’un jeune joueur du Gym laissera s’envoler un ballon blanc. Enfin, trois Niçois s’étant signalés par leur héroïsme le 14 juillet au soir donneront un coup d’envoi fictif.

EN SAVOIR + >>  Le détail du maillot spécial que l'OGC Nice portera en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet

Enfin non, pas enfin, puisqu’il y aura d’autres surprises. "Le club a prévu son hommage et on le suivra. Mais au niveau du groupe, on a aussi prévu quelque chose", nous annonce en effet Grégory, 37 ans, trésorier et représentant du bouillant groupe de supporters Ultras Populaire Sud, dont il fait partie depuis plus de 20 ans. Quoi donc ? "On ne dévoile jamais nos animations, on laisse aux gens le soin de découvrir ça le jour du match", esquive-t-il.

Comment le public appréhende-t-il ce rendez-vous ? "Il y a un contexte particulier mais pas d’engouement particulier, estime-t-il. C’est assez calme à la billetterie. Il n’y aura donc pas forcément beaucoup plus de monde. Mais par rapport aux évènements, il y aura plus de solidarité que d’habitude, ça c’est sûr. En parlant d’énigme, le président se demande surtout à quel point l’hommage du club sera suivi. Les gens viendront-ils pour ça ou comme ils viennent en général ? On ne le saura que dimanche. Au sein du groupe, en tout cas, on pense que ce sera largement suivi. Cet attentat est encore récent. Et ça va au-delà du foot." De sources concordantes, les abonnements sont en augmentation. "Mais ce n’est pas lié à l’attentat, c’est du fait de la magnifique saison 2015-16", nous précise-t-on du côté de l’OGC Nice. Preuve que la peur n’a pas gagné les tribunes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter