Ligue 1 : la LFP annonce des initiatives pour contrer les mauvaises pelouses

Ligue 1 : la LFP annonce des initiatives pour contrer les mauvaises pelouses

FOOTBALL – La LFP s’empare du dossier concernant les terrains contaminés par le pythium, un champignon qui dégrade les pelouses de L1, empêchant les joueurs d’évoluer dans de bonnes conditions. Didier Quillot, le directeur général exécutif de la Ligue a annoncé des initiatives afin de tenter d’éradiquer le problème.

« Ce n’était pas beau, pas agréable, pas forcément jouable, et en plus, ça sentait mauvais… » Tels sont les propos du portier caennais, Rémy Vercoutre, pour évoquer la pelouse de Bordeaux. Et ce n’est pas le seul. Nombreux sont les acteurs du championnat de France à pointer du doigt ce problème qui s’enracine depuis le début de saison. « Lors de la dernière journée, trois pelouses, celles de Bastia, Bordeaux et Montpellier, n’étaient pas de qualité nécessaire pour produire le spectacle que l’on veut produire en L1 », a constaté Didier Quillot, lors d’une conférence de presse téléphonique.  Un nouveau constat qui a incité le président de la Ligue d’évoquer des initiatives pour tenter de mettre fin au problème.

Parmi elles, il a notamment affirmé que la Ligue n’excluait pas « d’établir des sanctions financières » en cas de pelouses insuffisantes pour la saison prochaine. Initiative qui fait suite à une décision du conseil d'admistration de changer le barème de la licence club. En attendant, il a demandé aux clubs, de « proposer une solution rapide. » Enfin, deux rendez-vous sont prévus. La commission « surface de jeu » ce mercredi 29 septembre qui doit travailler sur les traitements nécessaires et un séminaire avec l’ensemble des référents pelouses des clubs de Ligue 1 et Ligue 2, le 6 octobre prochain.

Selon des ingénieurs agronomes consultés par la Ligue, « l’attaque de ce champignon, n’a rien à voir » avec les problèmes rencontrés lors de l’Euro 2016, a affirmé Didier Quillot. Elle est due  à « l’addition d’une forte chaleur à l’humidité. » Depuis le début de la saison, Bastia et Toulouse ont changé une fois leur pelouse.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.