Neymar rechute à Bordeaux : le PSG devait-il le faire jouer ?

Football
DirectLCI
RÉCIDIVE - Touché à l'adducteur avec sa sélection le 20 novembre dernier, Neymar avait forcé pour être du choc face à Liverpool (2-1) mercredi en Ligue des champions. Le Brésilien, buteur contre Bordeaux (2-2) dimanche soir, est sorti sur blessure à l'heure de jeu, à une dizaine de jours du rendez-vous capital à Belgrade en C1.

On le pensait guéri, Neymar a rechuté. Blessé à l'adducteur droit avec la Seleção face au Cameroun (1-0), le Brésilien, qui avait été rétabli à temps pour le choc face à Liverpool (2-1) mercredi, est sorti avant l'heure de jeu dimanche à Bordeaux (2-2), touché au même endroit. À la 57e minute, il s'est stoppé net après un duel, se plaignant d'une douleur. Le Parisien, grimaçant et remplacé par Choupo-Moting, a rejoint directement le vestiaire, sans même prendre le temps de saluer ses coéquipiers. Au moment de quitter le Matmut Atlantique, le numéro 10 du PSG ne s'est pas arrêté en zone mixte, filant droit au bus en boitant.


Moins de deux semaines après sa lésion à l'adducteur, il est fort probable que sa blessure se soit réveillée. Pourtant, rien ne laissait penser à une possible rechute, à en croire les propos de Thomas Tuchel. "Je n'ai pas parlé avec Ney, mais je pense que c'est la même chose qu'avec l'équipe nationale", a confié l'entraîneur parisien après le nul concédé en Gironde, défendant son choix d'avoir titularisé coûte que coûte le Brésilien, auteur de l'ouverture du score à la 34e minute. "Tout le monde a dit, que ce soit le physiothérapeute, le kiné et Ney lui-même, qu'il n'y avait pas de risques. Il se sentait bien. Et je pense qu'il est sorti à temps."

La gestion de Neymar remise en question

Sa titularisation à Bordeaux, à l'instar de Kylian Mbappé, rattrapé, lui, par les crampes, a en effet surpris à une dizaine de jours du déplacement capital à Belgrade. En premier lieu, Thiago Silva, qui n'a pas cité Neymar : "Quand tu disputes un match de très haut niveau où tu as tout donné, le coach doit mélanger un peu l'équipe pour faire tourner. Parce qu'après Strasbourg, il y a plein d'autres échéances importantes dont celle en Ligue des champions. Il faut donc ce mélange car nous ne sommes pas des machines. Certains joueurs doivent se reposer pour revenir plus forts. N'oublions pas que l'objectif, c'est une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. C'est là qu'il faudra être à 100%".

En vidéo

Le portrait en hashtag de Neymar Jr

De passage en zone mixte après la rencontre, Marquinhos a lui expliqué que le Brésilien "a ressenti un peu la même chose qu'il a senti avant le match contre Liverpool. Il faut lui donner un peu de temps. On a des échéances importantes, on aura besoin de lui." S'il est d'ores et déjà forfait pour le voyage à la Meinau mercredi pour la 16e journée de Ligue 1, comme confirmé par Thomas Tuchel qui "espère (le voir de retour) en forme après Strasbourg", rien n'indique que Neymar sera remis sur pied à temps pour la réception de Montpellier le 8 décembre et surtout le déplacement crucial à Belgrade le 11 décembre. 


"Neymar doit passer des examens demain (lundi, ndlr) et c'est normal qu'il ne s'exprime pas encore. Il faut qu'il sache exactement de quoi il souffre", a conclu son capitaine Thiago Silva. "Pour l'instant, il a juste la sensation d'avoir mal. On en saura plus demain." En attendant le résultat des examens, le PSG prie pour un nouveau rétablissement express du Brésilien.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter