Ligue 1 : grâce à un doublé de Cavani, le PSG recolle à Nice et Monaco

Football

MATADOR – En déplacement à Nantes ce samedi, le Paris Saint-Germain s’est imposé face aux Canaris (2-0). Edinson Cavani a inscrit un doublé pour permettre aux Parisiens de revenir à un petit point de Nice, 1er, et provisoirement à la hauteur de Monaco.

Après avoir traversé une période de turbulences en décembre avec deux défaites à Montpellier (0-3) et à Guingamp (1-2), le PSG a pansé les plaies de ces voyages à l’extérieur. Pour la reprise de la Ligue 1, la semaine dernière, le champion de France avait glané un précieux succès à Rennes (1-0). Ce samedi, la troupe d’Unai Emery est allé chercher trois nouveaux points à La Beaujoire contre un Nantes requinqué par l’arrivée de Sergio Conceição, qui restait sur une série de quatre victoires d’affilée en L1 sans encaisser de but jusqu’à la visite des Parisiens.

Edinson Cavani a, encore une fois, été l’homme providentiel du Paris Saint-Germain. Un but en une touche pour conclure une belle action collective (21e) et un coup franc direct qui a laissé Maxime Dupé, le gardien nantais, pantois. Deux nouveaux buts dans son escarcelle pour établir son record de buts en L1 (20) après seulement 21 journées. Petit bémol dans l’après-midi parisienne : la sortie sur blessure de la recrue Julian Draxler (69e), touché au mollet.  L’Allemand a pourtant fait admirer ses qualités de prises de balle et de compréhension du jeu.

L'imbroglio Verratti

Marco Verratti s’est aussi distingué en recevant un carton jaune pour une passe en retrait de la tête vers Kevin Trapp. Un geste atypique sanctionné puisque selon l’arbitre Johan Hamel, "le joueur contourne délibérément la loi. C’est une tricherie. A cet égard, il convient de le sanctionner d'un coup franc indirect et d'un avertissement" a-t-il confié au micro de Canal+Sport. Après avoir écopé d’un avertissement à Rennes, le milieu italien est désormais sous la menace d’une suspension au prochain carton jaune reçu. 

Le PSG entame de la meilleure des manières son marathon qui va l’amener à disputer neuf matches d’ici le 19 février, dont le choc contre le FC Barcelone en Ligue des champions, le 14 février. Cette victoire lui permet de recoller à un point de Nice, leader provisoire – tenu en échec par Bastia (1-1) ce vendredi – et à égalité de points de Monaco (45). Mais l’ASM reçoit Lorient, la lanterne rouge, ce dimanche et a l’occasion de reprendre la tête du Championnat alors que le choc entre les Parisiens et les Monégasques se profile dimanche prochain au Parc des Princes. 

Voir aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter