Ligue 1 : l'arbitre tacleur Tony Chapron suspendu trois mois ferme

Ligue 1 : l'arbitre tacleur Tony Chapron suspendu trois mois ferme

SANCTION - Pour son geste envers le défenseur du FC Nantes Diego Carlos le 14 janvier dernier, lors de FC Nantes-Paris Saint-Germain, l'arbitre français Tony Chapron a écopé d'une suspension de trois mois ferme.

La sanction est tombée. Pour son tacle envers le joueur du FC Nantes, le défenseur brésilien Diego Carlos, le 14 janvier dernier lors de la 20e journée de Ligue 1 opposant le FC Nantes au Paris Saint-Germain, l'arbitre français Tony Chapron a écopé d'une suspension de trois mois ferme. 

Dans son communiqué publié sur son site officiel, la LFP explique : "Après audition de M. Tony Chapron et lecture du rapport de l’instructeur, la Commission décide de le sanctionner de six mois de suspension dont trois avec sursis." Avant le verdict, l'arbitre de 45 ans avait été auditionné pendant près de deux heures devant la commission de discipline pour expliquer son geste.

Lire aussi

Quelques matchs avant la retraite ?

A la sortie de l'audition, Samuel Chevret, l'avocat de Tony Chapron, avait déclaré à L'Equipe : "Monsieur Chapron a confirmé la version qu'il a donnée depuis le début, à savoir qu'il avait eu un mauvais réflexe, qu'il le regrettait et qu'il avait présenté immédiatement ses excuses au joueur. Les débats se sont déroulés de manière sereine et respectueuse, ce qui contraste malheureusement avec l'emballement et le lynchage médiatique qui avait suivi le match en cause. La commission va délibérer et Monsieur Chapron ne fera pas d'autre commentaire."

Pour rappel, l'image de son tacle avait fait le tour du monde et avait été largement condamné par la communauté du football français. Alors qu'il avait annoncé en novembre dernier son intention de mettre un terme à sa carrière à l'issue de la saison, Chapron pourrait arbitrer de nouveau dans l'élite avant de raccrocher les crampons, son retour étant prévu au début du mois de mai prochain. Il restera alors trois journées de Ligue 1 à disputer. 

Reste à savoir désormais si l'arbitre accepte sa sanction ou s'il envisage de solliciter la commission supérieure d'appel de la FFF.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter