Ligue 1 : l'OGC Nice a vu rouge à Bordeaux, Monaco se rapproche du leader

Ligue 1 : l'OGC Nice a vu rouge à Bordeaux, Monaco se rapproche du leader
Football

LIGUE 1 – Déjà sacré champion d’automne avant de se déplacer à Bordeaux ce mercredi soir, l’OGC Nice a connu une fin d’année houleuse. Le club azuréen a été tenu en échec par les Girondins et terminé la rencontre à neuf après les exclusions de Balotelli et Belhanda. Un faux pas qui profite à l’AS Monaco, vainqueur de Caen (2-0).

Les joueurs de Lucien Favre avaient déjà la tête aux vacances ce mercredi soir. Assuré du titre honorifique de champion d’automne avant même de se déplacer à Bordeaux, l’OGC Nice a terminé l’année par un nul face aux Girondins (0-0). Un résultat presque miraculeux au regard des nombreuses occasions bordelaises et du déroulé de ce match qui s’est disputé dans une ambiance tendue, en témoignent les exclusions de Mario Balotelli et Younès Belhanda dans le temps additionnel.

Un trio de tête qui se tient en cinq points

L’Italien s’est tout d’abord illustré en récoltant un second jaune pour avoir adressé un coup de pied sur le Polonais Igor Lewczuk (90+1). Il fut imité deux minutes plus tard par le Marocain, exclu pour avoir marché sur le pied de François Kamano. Une sanction assez sévère qui a d’ailleurs entraîné des échanges musclés entre les joueurs des deux équipes. L’autre mauvaise nouvelle dans le camp azuréen, c’est la blessure de Yoan Cardinale, contraint de céder sa place au retour des vestiaires et qui vient s’ajouter à la longue liste des éclopés niçois. Autant dire que la trêve hivernale arrive au meilleur des moments pour les Aiglons.

Lire aussi

Car derrière, l’AS Monaco et le Paris Saint-Germain ont profité du faux pas du leader du Championnat de France. Sans être brillant, le club de la Principauté a su réagir après la claque reçue dimanche soir contre l’Olympique Lyonnais en l’emportant face à Caen (2-1). Les protégés de Jardim ont forcé la décision sur un penalty généreusement accordé par l’arbitre (les conséquences du coup de pression de Vadim Vasilyev ?) et converti par Falcao, avant que Bakayoko ne double la mise à un quart d’heure de la fin du match. Les succès conjugués de l’ASM et du PSG, facile vainqueur de Lorient (5-0), resserrent les positions en tête du classement. À mi-saison, Nice compte deux points d’avance sur son dauphin et cinq sur le club de la capitale. Ce qui laisse augurer une seconde partie de Championnat tout aussi excitante que la première.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent